Poster un message

En réponse à :

Les atrides

11 février 20:58, par Priels

Quelle famille ces Atrides. Je ne me lasse pas de les retrouver au fil de mes lectures classiques, de mes pérégrinations théâtrales et à l’Opéra. Ce spectacle va crescendo. Du prologue à la fin, le texte, le jeu d’acteur et le dispositif de scène rend le tragique prégnant. Les étoiles du ciel descendent comme les dieux sur la terre. Le sol de l’ensevelissement. L’eau de la mer et le vent. Tout nous conduit jusqu’à l’apogée d’une interpellation. Qu’en est-il de nous à l’heure d’aujourd’hui (...)

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

×