Une tentative presque comme une autre

Bruxelles | Spectacle | Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Dates
Du 21 au 29 septembre 2022
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Boulevard Emile Jacqmain, 111 1000 Bruxelles
Contact
http://www.theatrenational.be
info@theatrenational.be
+32 2 203 41 55

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-offstar-off

Nombre de votes: 1

Une tentative presque comme une autre

Clément et Guillaume Papachristou sont jumeaux. Vêtus à l’identique, collant noir et pull subtilement pailleté, ils se présentent sur un plateau nu. Les deux corps gémellaires, l’un valide, l’autre porteur de handicap moteur IMC (infirmité motrice cérébrale), entament une danse faite d’enlacements et de séparations. Ils s’étreignent, s’agrippent l’un à l’autre puis discutent ou se chamaillent. 

Tissant un fil qui les lie, et relie Bruxelles à Marseille où ils vivent respectivement, Clément et Guillaume font de leur gémellité un territoire à découvrir. Chacun interroge son double et trouve dans ce miroir truqué des réponses et de nouvelles questions sur la richesse du lien qui les unit, éclairant leurs qualités et forces comme leurs défauts et faiblesses. 

Il y a dans le jeu de Guillaume Papachristou une forte authenticité, une urgence de l’émotion, une intensité de l’expression. Ses qualités singulières amènent une distorsion du temps, de l’espace et de la fiction communément admise, pour produire un théâtre instantané jusqu’à sa pointe extrême, un théâtre de l’altérité, du regard et de la distance, ou de la sexualité. 

Résolument performative – et en contact direct avec les spectateur·ices –, la pièce, qui est réactivée au fil des années, n’en finit pas, nouant et dénouant les corps ainsi que les dialogues drôles ou émouvants. Étonnamment, Une tentative presque comme une autre place les deux frères sur un pied d’égalité en tant qu’artistes et interprètes. 

De ce corps-à-corps singulier surgit le rire qui permet une rencontre sensible et festive, résolument proche de nous. 

Clément Papachristou est artiste associé au Théâtre National Wallonie-Bruxelles.

Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Coproduction Théâtre de Namur, Festival de Marseille, Théâtre de Liège / Festival Pays de Danses

Laissez nous un avis !

1 Message

  • Une tentative presque comme une autre

    Le 3 octobre 2020 à 09:35 par HannaTannaH

    Un démarrage qui en mettait plus d’un.e mal à l’aise dans la salle, et pourtant tout en douceur, tout en musique, tout à l’état brut, on vit éclore ce corps à corps ’gémellaire’ (Monochoriale - Biaminiotique ou ...) pour un mono.dia.logue drôle, touchant liant le public à leur discussion ’identitaire’.
    Un goût de trop peu...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Vendredi 2 octobre 2020, par Didier Béclard

Similitude et différence

Clément et Guillaume Papachristou sont frères jumeaux, l’un valide, l’autre handicapé. Dans « Une tentative presque comme une autre », ils partent du rapport gémellaire au corps de l’autre pour explorer les ressemblances mais aussi les différences et les dépendances que crée le handicap.


Une chaise roulante électrique traverse le plateau nu. L’homme, il s’appellera Bernard toute la soirée, tout sourire, fait un tour de piste et s’éclipse par la porte à l’opposé. Un autre homme un rien paniqué, vêtu à l’identique, déboule les escaliers, une lampe torche à la main, avant de disparaître à son tour.

Une porte s’ouvre en fond de scène, ils apparaissent tous les deux. L’homme pousse Bernard dont la chaise n’est plus électrique, l’amène en bord de scène et le fait descendre de l’estrade. Le sourire de Bernard contraste avec le visage grave, concentré, de son comparse.

Les deux se touchent, se manipulent, se testent physiquement. Ils roulent au sol, enlacés, imbriqués, dans une proximité physique parfois sexualisée, en apparence. Quand l’homme tente de se dégager, Bernard s’accroche. Il esquisse une gestuelle minimaliste puis est porté, redressé, soutenu, maintenu, par son frère qui l’installe sur une chaise (de bureau, cette fois), prend soin de lui, lui éponge le front, lui donne à boire, rectifie sa position si nécessaire. Commence alors un dialogue entre les deux frères qui, loin d’être anodin, explore leurs similitudes et de leurs différences physiques

Clément et Guillaume Papachristou sont jumeaux. L’un est acteur, valide, et travaille à Bruxelles. L’autre est handicapé moteur depuis sa naissance et se rend tous les jours dans une maison d’accueil spécialisée à Marseille. Dans cette performance, plus théâtrale que réellement chorégraphique, ils abordent cette « étrangeté familière » de deux corps fraternels, pourtant si différents. Le rapport gémellaire braque une lumière crue, interpellante, sur les réalités physiques et sociales des personnes en situation de handicap. « Je est un autre », dit Bernard qui parfois se « demande comment ils font les gens debout ».

Avec la complicité du public, les deux frères se mettent à nu, expriment leurs sentiments, leurs doutes, et partagent un moment d’échange et de rencontre, sensible et drôle.

« Une tentative presque comme une autre » de et avec Clément et Guillaume Papachristou, les 1er et 2 octobre au Théâtre Marni à Bruxelles, 02/639.09.82, theatremarni.com. Bientôt au Festival de Danse de Marseille et les 23 et 24 mars 2021 au Théâtre de Liège.

Théâtre National Wallonie-Bruxelles


Boulevard Emile Jacqmain, 111
1000 Bruxelles