Sous la ceinture

Théâtre | Théâtre Varia

Dates
Du 16 au 27 avril 2013
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.varia.be
reservation@varia.be
+32 2 640 35 50

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-offstar-off

Nombre de votes: 1

Sous la ceinture

Quelque part au milieu d’un désert, un nouveau venu – Dobitt – vient prendre son poste de Vérificateur et fait la connaissance de son collègue Hanrahan, avec lequel il partagera une chambre. Hanrahan voit d’emblée en Dobitt un rival et le traite comme tel. A ses yeux, il est essentiel de le dégoûter tout de suite, afin que Dobitt se décide, et le plus tôt sera le mieux, soit à repartir, soit à se suicider. Il semble que tel ait été le triste sort du prédécesseur de Dobitt… Bien entendu, leur supérieur hiérarchique, le glauque Merkin, trouve autant de plaisir que d’intérêt à souffler sur le feu et les braises. Et pendant que les hommes se déchirent et s’égarent dans leurs propres pièges au milieu du désert, le monde nocturne et son peuple inquiétant accentuent silencieusement, inexorablement, leur pression sur les palissades… Une pièce qui décrit avec une remarquable acuité un certain monde de l’entreprise, un huis-clos où l’hilarité et la vivacité, loin de nuire à la gravité du propos, lui donnent un relief inattenu.

 !!! Promotion spéciale ! Les spectateurs de Demandez Le Programme bénéficieront de places à huit euros pour le spectacle "Sous la ceinture" pour les représentations du 23 au 27 avril. Pour se faire, appelez le numéro de réservation 02/640.82.58 et réservez en mentionnant la promotion relative à Demandez Le Programme !!!

Laissez nous un avis !

34 Messages

  • Sous la ceinture

    Le 17 avril 2013 à 02:42 par loulou

    Quelle belle surprise que ce spectacle au petit Varia !
    Une comédie sombre sur le monde du travail revu et corrigé à la Terry Gilliam ;des dialogues éblouissants ;3 comédiens épatants ;une mise en scène dépouillée qui accentue l’impression d’un univers irréel (quoique !) et sinistre.
    A voir.

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 18 avril 2013 à 02:00 par miche271

    Rien de scabreux bien entendu ne se cache sous cette ceinture.Mais que de coup bas, de haine, d’amour, de questionnement, de mechancete, de bassesse, de jalousie, d’envie….Chapeau bas aux comediens, ils sont parfaits dans leur role. Le decor est sobre voire glacial mais de bon aloi. La mise en scene colle bien au jeu de la piece.
    Belle piece, sinistre satire de notre environnement humain quotidien.Heureusement, on rit, ca fait digerer la pilule !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 18 avril 2013 à 10:22 par eruwet

    Même si cette pièce ne fut pas un réel coup de coeur pour moi je dois quand même applaudir l’excellent jeu des comédiens et la superbe mise en scène qui font qu’on passe un bon moment teinté d’éclats de rire en compagnie de ces trois personnages !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 19 avril 2013 à 10:08 par soniaLUX

    Une très intéressante satire du monde du travail ou tous les coups bas sont permis pour sa petite gloriole personnelle . On est très proche de la réalité ...et c’est merveilleusement interprété par d’excellents comédiens . On rit ... Un spectacle a voir absolument

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 19 avril 2013 à 10:40 par aure

    J’ai bien aimé l’intelligence satyrique du texte, l’interprétation, la mise en scène, mais quelques longueurs, je ne sais, je n’ai pas été captivée de bout en bout..

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 19 avril 2013 à 12:07 par Francisco

    Très belle interprétation des acteurs dans leurs rôles. Décor simple mais bien agencé dans l’espace séparé par des tubes de néons au sol. Un regard intéressant sur les rapports entre ouvriers et ouvriers -patron où l’on relève en général, la peur de l’autre, l’hypocrisie, les commérages.... Une petite attention pour chaque spectateur à la fin : un jeu d’oie nous a été gratuitement offert avec pour thème le monde du travail.... en souvenir.... de ce beau spectacle !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 20 avril 2013 à 01:46 par ciphere

    Je qualifierais ce spectace d’amusant et distrayant mais certainement pas un comme un coup de coeur. Malgré le fait que j’ai souri régulièrement, la sensation de déjà-vu des mimiques des comédiens (entre De Funès et Mister Bean) m’ont assez rapidement ennuyé. Cela ne remet pas en cause le talent des acteurs mais reflète peut être un manque de direction.

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 21 avril 2013 à 01:51 par BBailet

    Pièce intéressante sur les rapports hiérarchiques au travail. Quelques
    très belles phrases, du rythme, un très bon jeu d’acteur et une
    scénographie efficace. A découvrir !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 22 avril 2013 à 09:22 par Magda

    Une belle pièce de théâtre, qui parle de cynisme de notre réalité. Une mise en scène plutôt simple, mais qui ne diminue pas une très belle performance des 3 acteurs qui réveillent des émotions. Pièce qui vous fait réagir, qui ne vous reste pas indemne, qui ramener dans une finesse et intelligence la hypocrisie dans notre monde. À voir !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 22 avril 2013 à 09:44 par babou39

    La rencontre de trois personnages au milieu de nulle part. Des tensions, des dialogues où la perversité prend toute sa mesure et nous fait réagir tant on se rend compte que l’âme humaine peut être tordue... Un ton très juste et une évolution dans les sentiments traitée de façon très fine. Un très bon moment !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 25 avril 2013 à 11:00 par amelimel

    Manipulation, médisance, concurrence et mauvaise foi... "Sous la ceinture" appréhende le monde professionel sous son pire jour avec des coups bas en veux-tu en voilà ! Une intéressante réflexion sur l’aliénation du travail et ses conséquences et un comique de gestes et de caractères qui fait sourire malgré quelques longueurs.

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 26 avril 2013 à 06:37 par nemi

    Caricature sur les relations entre collègues. Coups bas et perfidie à volonté. Amusant et bien joué. Décor minimaliste mais suggestif.
    Une heure quarante sans s’ennuyer !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 26 avril 2013 à 12:51 par Pattrick

    le décors est bien pensé, la chambre et le bureau, relié par un couloir imaginaire. le pont, est amovible.

    3 personnages doivent cohabiter et travailler. dans un registre très Brazil, on fait face à l’idiotie de certaine boîte. je me suis parfois senti comme au bureau, c’est triste (pour moi).

    j’ai bien aimé le jeu des acteurs, et surtout l’idée que, quand ils passent devant le public pour aller dans le bureau, ils nous regardent, nous impliquant dans le complot.

    les 3 comédiens rendent très bien le jeu et l’atmosphère de la pièce. cette dernière étant bien écrite et se déroulant sans accros.

    une bonne soirée, et une pièce qui va plaire.

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 27 avril 2013 à 10:40 par hello1

    Pièce au texte corrosif... mais souvent si réel quant aux relations du monde du travail.

    Mise en scène adaptée, et surtout de très bons comédiens excellant chacun dans leur rôle. Bravo !

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 27 avril 2013 à 11:57 par Francisco

    Très belle pièce. Comme je l’ai dit précedemment, je contacte toujours le théâtre avant par téléphone afin de me renseigner si les enfants sont admis car l’éducation théâtrale n’a pas d’âge ! Je n’ai jamais été déçu au théâtre VARIA. C’est toujours madame Rajah que j’ai en ligne et elle sait exactement donné les informations qu’il faut sur la pièce. A contrario de celui donné par les étudiantes du thétre des Martyrs (pour ne pas le citer). De plus, et vous serez d’accord avec moi, le théâtre VARIA essaye toujours de faire profiter au maximum les gens passionnés de théâtre. Pour tout ça, je tire mon chapeau ! C’est toujours un régal quand j’y vais même pour revoir une pièce comme celle-ci. A ne pas manquer sous aucun prétexte.

    Répondre à ce message
  • Sous la ceinture

    Le 28 avril 2013 à 12:11 par Lou Salome

    superbe ! Quels acteurs ! Au service d’un texte étonnant : répliques en cascade, jeux de pouvoir, manipulations, comment démolir ses subordonnés rien qu’avec des mots, en visant juste, en blessant au bon endroit,fable absurde (quel est finalement leur travail ??? c’est quoi les animaux qui envahissent le site ?) et cruellement réaliste (hélas), cyniquement jubilant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Vendredi 19 avril 2013, par Thomas Dechamps

Des coups bas qui volent haut

« Quelle réjouissante vision de l’industrie moderne » s’exclame un personnage en regardant vers le public. Il ne croit pas si bien dire : Sous la ceinture propose, dans un style à la fois impitoyable et détaché, une brillante satire du monde du travail. Cette petite merveille d’humour noir enchaîne à un rythme accéléré des dialogues acerbes qui laissent le spectateur pantois mais qui font aussi beaucoup rire, portés par casting impeccable. Une fiction finalement piquante de vérité et un vrai régal pour le spectateur.

Dobbitt vient d’être muté dans une usine perdue au milieu du désert. Ce grand optimiste y voit une promotion et vient prendre avec joie sa place de « vérificateur » au sein de son nouveau département. C’est sans compter sur Hanrahan, son collègue et voisin de chambre, un misanthrope acariâtre qui décide immédiatement de lui pourrir la vie. Son supérieur hiérarchique, Merkin, ne fera rien pour arranger la situation, bien au contraire il s’amuse à souffler le chaud et le froid et à jeter de temps en temps de l’huile sur le feu. Et pendant que l’usine produit chaque jour ses « unités », au dehors une mystérieuse présence se rapproche toujours un peu plus des palissades.

Qu’importe ce que font vraiment ces « vérificateurs », tout comme ce qu’ils ont à vérifier d’ailleurs, l’intérêt du récit est ailleurs : dans ses personnages, figures clownesques autant que tragiques et dans son univers, cruel et glacé, qui malgré son côté absurde rappelle furieusement un certain monde de l’entreprise bien réel. Tout cela est porté par l’écriture talentueuse de Richard Dresser, auteur américain ici traduit pour la première fois en Français. Son style marie parfaitement le drame à la comédie, l’inquiétant et le saugrenu, le ton caustique avec un certain accent loufoque.

Il y a là une belle matière à jeu dont les trois comédiens de la pièce ont su parfaitement s’emparer. Les deux vérificateurs, François Macherey et Jean-Philippe Salério, sont excellents, chacun dans leur style, en clowns tristes qui se déchirent tandis que leur supérieur, Olivier Cruveiller, est impeccable dans son rôle de tyran bipolaire. Les acteurs évoluent dans une mise en scène dépouillée mais au rythme accéléré qui convient à merveille.

On regrette un peu que ce rythme intense retombe à certains moments et que la pièce passe un peu plus dans le pathos sur la fin mais le propos reste toujours aussi vif et piquant. Et le plus beau dans ce huis-clos impitoyable c’est justement de nous faire aussi aimer ces personnages, malgré toutes leurs bassesses et leur désespérance. C’est avec regret qu’on doit les quitter lorsque la pièce se termine, tellement on s’y était attaché.

Thomas Dechamps

SOUS LA CEINTURE - de Richard Dresser

Théâtre Varia


Rue du Sceptre, 78
1050 Ixelles