S(E)MALL BELGIAN CABARETJE

Théâtre | Théâtre des Martyrs

Dates
Du 15 décembre 2010 au 8 janvier 2011
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.theatre-martyrs.be
billetterie@theatre-martyrs.be
+32 2 223 32 08

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

S(E)MALL BELGIAN CABARETJE

S(E)MALL BELGIAN CABARETJE – Claude Semal
Théâtre du Chien écrasé
Au Théâtre de la Place des Martyrs - Grande salle


Du 15/12/2010 au 08/01/2011
- Dimanches : 19 et 26/12

Comme la frite, dure et molle, chaude et froide (avec la mayo), le petit pays réunit tout et son contraire. N’est-il pas paradoxal qu’un Etat survive depuis 175 ans avec la devise « L’union fait la force » tout en se dissolvant au fil des années dans un fédéralisme toujours plus accentué ? On s’étonne après que les Belges soient surréalistes !

Désenchantement, révolte.

Quand cette fantaisie s’allie à un excellent sens du burlesque, ça donne Claude Semal et Eric Drabs, déguisés en frites congelées, les fesses pleines de cloques après une séance UV dans l’huile de friture, en moule hollandaise de passage dans le plat pays avant de s’envoler au paradis des crustacés, ou encore en betterave géante et chantante. Sans jamais se prendre au sérieux, les troubadours alignent les chansons de Claude Semal (« Le monde entier devient belge ! », « Les moineaux »), mais aussi d’autres belges chanteurs comme André Bialek ou Jacques-Ivan Duchesne.

avec Eric Drabs et Claude Semal
Mise en scène : Martine Kivits et Laurence Warin
Costumes : Odile Dubucq
Lumières : Gauthier Minne
Musiques : Semal, Drabs, Kivits, Duchesne, Bialek, Massart et Fafchamps.

Laissez nous un avis !

7 Messages

  • S(E)MALL BELGIAN CABARETJE

    Le 13 novembre 2010 à 02:51 par BJacobs

    Vu au festival d’Avignon (2007 ?) devant un public français parfois ébahi et perplexe, surtout de nous voir pleurer de rire.Au-delà de l’humour et de la dérision, le duo Drabs/Semal maîtrise parfaitement la musique et le chant ; à tel point que tout paraît aisé et évident. Du très bon travail ! Donc, j’y retourne.N’oubliez pas vos mouchoirs !

    Répondre à ce message
  • S(E)MALL BELGIAN CABARETJE

    Le 20 décembre 2010 à 12:09 par papychat

    La mise en scène, en musique et en atmosphère belge est très belle et tendre/amère… très tendance cru/cuit, dur/mou, sucré/salé, chaud/ froid… pour parler de quelque chose de connu. « La Belgique est un plaisir et doit le rester ». Alors supprimons cette scène du coussin, trop longue et peu agréable à expliquer quand on amène au spectacle des amis Chinois à qui il faut tout expliquer…. La chanson façon Brassens, des moineaux, le bis du spectacle, est très touchante…. Mais encore, difficile d’expliquer à des Chinois. Bien que parlant couramment français, ils ne connaissent pas non plus le mot perroquet… Ah la distance des peuples ! Et cet avatar linguistique de » « deux pays tombés dans un trou de l’histoire…. » Encore plus incompréhensible ! Mais vivent les artistes !Ils avaient beaucoup de talent et de générosité !

    Répondre à ce message
  • S(E)MALL BELGIAN CABARETJE

    Le 30 décembre 2010 à 01:47 par faucer

    Claude Semal est vraiment une institution à lui seul. Ses spectacles sont riches et excellents...et nous font réfléchir. Ce Cabaretje entre directement dans sa façon d’aborder les sujet qu’il aime partager avec son public. Celui qui souhaite passer une soirée "belge" bien de chez nous, avec nos travers et nos joies...c’est le bon endroit.

    Répondre à ce message
  • S(E)MALL BELGIAN CABARETJE

    Le 3 janvier 2011 à 07:18 par djalie

    Très chouette spectacle, et plus encore quand on est fan de Claude Semal !
    Ce petit moment fait du bien, il nous apporte ce petit rayon de soleil parfois nécessaire.
    Bravo aux comédiens et vivement leur prochaine création !

    Répondre à ce message
  • S(E)MALL BELGIAN CABARETJE

    Le 5 janvier 2011 à 11:33 par aure

    Oui pour un public français même aguerri c’est un spectacle qui laisse perplexe, agace un peu parfois ( les moules frites, oui, un peu gros tout de même, surtout qu’en plus, c’est plutôt Lille leur patrie !!La betterave oui, bon .. ) mais la chaleur qui émane des deux accolytes enthousiastes, leur gentillesse, les aspects vraiment bien vus, leur talent, font passer un bon moment. Etonnés devant les rires et réactions du public oui, car pour nous, ce n’était pas risible, mais caustique, grave même, en sortant une légère tristesse, un sentiment d’être spectateur d’illusions..
    Un spectacle à recommander, sans doute davantage pour les Belges que pour les Français, dans l’optique de rire d’une comédie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre des Martyrs


Place des Martyrs, 22
1000 Bruxelles