LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel - Théâtre Nationale 4

Théâtre | Théâtre des Martyrs

Dates
Du 15 décembre 2010 au 8 janvier 2011
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.theatre-martyrs.be
billetterie@theatre-martyrs.be
+32 2 223 32 08

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel - Théâtre Nationale 4

LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel
Théâtre Nationale 4
Au Théâtre de la Place des Martyrs - Atelier

Du 15/12/2010 au 08/01/2011 - Dimanches 16/01 et 23/01
Pour fêter sa 200ème représentation ! Le retour au berceau d’une bouffée de bonheur et d’humanité. Avec dérision, humour et insolence, avec la délicatesse d’un clown métaphysique, Philippe Vauchel remet la mort au centre de nos vies. « Je vous remercie de venir si nombreux » - La Mort

Distribution :
Avec : Philippe Vauchel
Mise en Scène : Benoît Van Dorslaer

Le spectacle se joue :

Tous les mardis à 19h
Du mercredi au samedi à 20h15
Les dimanches à 16h (selon le calendrier / Di : 02 :01)

Réservations au 02/223 32 08 - Fax : 02/227 50 08 (du mardi au vendredi de 11h à 18h, le samedi de 14h à 18h)

Prix des places :Parterre : adultes 16,50 € ; Seniors 14 € ; Etudiants (-de 26 ans) 10,50 €Balcon : adultes 14,50 € ; Seniors 13 € ; Etudiants (- de 26 ans) 9 €Autres possibilités : prix de groupes et cartes « Privilège - Fidélité »

Laissez nous un avis !

5 Messages

  • LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel - Théâtre Nationale 4

    Le 23 décembre 2010 à 10:53 par victoire

    J’ai vu ce spectacle aux Martyrs alors qu’il tournait déjà, mais je suis cet excellent comédien et auteur depuis près de ... non je ne vais pas le vieillir (ni moi non plus d’ailleurs). Il y a beaucoup de poésie et d’émotions qui se dégagent de lui, tellement que même s’il nous parle ici de "la gande vacance", celle qu’on prend pour ne plus jamais revenir, ce n’est jamais triste, tout juste attendrissant. Et à la fin du spectacle, on aurait presqu’envie de l’embrasser... Merci Monsieur Vauchel. C’est du grand art

    Répondre à ce message
  • LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel - Théâtre Nationale 4

    Le 30 décembre 2010 à 01:38 par faucer

    C’est en effet un grand moment. Le comédien entre en scène en même temps que les spectateurs, ce qui donne déjà un avant-goût de la pièce. Il arrive en même temps que nous...et nous regarde un long moment avant de commencer. Dès qu’il commence à parler, il nous embarque avec lui dans cette étonnante et incroyable histoire de la Mort...sous toutes ses formes. Moment de poésie et de remise en question. Excellent et remarquable spectacle.

    Répondre à ce message
  • LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel - Théâtre Nationale 4

    Le 31 décembre 2010 à 12:35 par deashelle

    Il pourfend les jeux absurdes d’immortels. Il réhabilite les traces, les vestiges, le cycle de l’humus erectus. Les larmes aux yeux, il exhume les recommandises. Un homme à part. A part entière. Il enterre la course à la conshommation qui remplit les paniers mais pas les vies. Cette consommation qui inhume, qui inhumanise plus sûrement encore, et finirait même par casser le cycle. Ce spectacle touche par son intelligence, il nous relie, il nous solidarise inévitablement par petites touches qui font mouche. La mort fait partie de la vie. Tel un arpenteur de la démesure humaine Philippe Vauchel étalonne la vie à la mesure de la mort. Ceux qui en reviennent n’auront qu’une hâte, c’est de faire table rase de tout ce qui parasite, occulte et ment, et de caresser enfin et inlassablement les sens – Ciel.
    Encore la voix d’Oscar dans ce subconscient si alerte de Philippe Vauchel “To live is the rarest thing in the world . Most people exist, that is all.”
    Bobby Farell et Agathe von Trapp sont morts ce matin. Et en-desssous, dans la fosse commune du temps, il y en a des milliards qui nourrissent l’humus et la Vie. Mais si le message passe…. C’est quand même gagné !

    Répondre à ce message
  • LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel - Théâtre Nationale 4

    Le 3 janvier 2011 à 05:42 par papychat

    Un spectacle très particulier car l’acteur émerge parmi nous comme s’ il n’y avait ni loge ni coulisses. Il se veut être humain avant d’être acteur. En commun, nous avons la Mort en partage égal, qui surveille chacun de nos gestes pendant que nous jouons aux acteurs immortels. Et si la mort faisait partie de la vie ? Philippe Vauchel fouille au fond de lui, met à jour une humanité débordante, jette au loin tous les artifices et les faux-semblants, partage sa vérité, distribue ses réflexions sans compter, avec une bonhommie désarmante. La mort elle-même en est toute saisie ! Allez voir ce spectacle et recommandez-le pour sa profonde humanité et sa justesse.

    Répondre à ce message
  • LA GRANDE VACANCE de Philippe Vauchel - Théâtre Nationale 4

    Le 5 janvier 2011 à 11:43 par aure

    Un petit bonhomme repéré dans le public qui patiente, là avec sa valise, un spectateur parmi les autres mais un peu différent tout de même, il s’installe et attend..J’ai voulu venir abruptement snas avoir la moindre idée du thème du spectacle, comme souvent, j’aime cela, lu aucune critique, arriver vierge de toute recommandation. Au début, on rebondit sur le jeu d’acteur, trépidant, humour bien senti, énergie, jeux de mots, interpellations du public, et puis la gravité du sujet, la mort, celle dont on ne peut/veut prononcer le nom, traitée différamment, de la façon la plus " terre à terre " qu’il soit..Une NDE en direct, l’acteur se promène dans la salle, prend à parti.
    Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est un extrait de sa " grande veillée " après le spectacle, délicieux vraiment, merci Monsieur Vauchel et à bientôt pour la 400ème ! )

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre des Martyrs


Place des Martyrs, 22
1000 Bruxelles