Frères ennemis

Bruxelles | Théâtre | Théâtre des Martyrs

Dates
Du 8 au 30 novembre 2018
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre des Martyrs
Place des Martyrs, 22 1000 Bruxelles
Contact
http://www.theatre-martyrs.be
billetterie@theatre-martyrs.be
02 223 32 08

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-halfstar-off

Nombre de votes: 3

Frères ennemis

Première tragédie écrite de Jean Racine alors âgé de 24 ans, Frères ennemis (ou La Thébaïde) fut jouée en 1664 au Palais- Royal par la troupe de Molière. Il situe l’intrigue à Thèbes, ville ravagée par la rivalité d’Etéocle et Polynice. Selon la volonté de leur père, Œdipe, les deux frères doivent se partager le trône et régner un an à tour de rôle. Soutenu par Créon, son oncle, Étéocle refuse de transmettre le pouvoir à son frère. Dans la ville assiégée depuis six mois par les troupes de Polynice, Jocaste et Antigone espèrent ramener la paix et réconcilier les frères. Une rencontre est organisée, un cessez-le-feu instauré. Rien n’y fera et cette famille sera décimée par la haine.
Ces deux frères irréconciliables incarnent les conflits qui, aujourd’hui encore, ne cessent de ronger les êtres, les sociétés et les nations. Ils disent les ravages de l’orgueil et de l’obsession du pouvoir. Ils sont à l’extérieur et à l’intérieur de nos frontières géographiques et mentales. Ils sont nos contemporains.

Au travers d’un scénario haletant, riche en rebondissements dignes de la série Game of thrones, Racine, dans la belle animalité et fiévreuse sensualité de son écriture nous ramène à cette question cruciale : la haine, qu’elle soit d’origine familiale, politique ou religieuse, est-elle une fin ou un moyen, un prétexte ou une fatalité ?

Distribution

Cédric Cerbara ; Stéphane Ledune ; Julie Lenain ; Romain Mathelart ; Sylvie Perederejew ; Hélène Theunissen ; Laurent Tisseyre ; Aurélien Vandenbeyvanghe

Laissez nous un avis !

4 Messages

  • Frères ennemis

    Le 12 novembre à 10:33 par loulou

    C’est toujours un plaisir de (re)découvrir la langue de Racine avec des comédiens qui la mettent en valeur et dans une mise en scène moderne mais adéquate.
    Une mention spéciale pour H.Theunissen qui malgré sa laryngite est parvenue à faire passer ce très beau texte,étant même obligée à certains moments de le murmurer.
    Pour apprécier pleinement ce spectacle,il vaut mieux attendre le rétablissement de la comédienne mais je tiens à signaler que malgré cet handicap j’ai passé une excellente soirée.

    Répondre à ce message
  • Frères ennemis

    Le 13 novembre à 10:19 par vleminck dominique

    Je salue la performance de tous les acteurs et le courage de H Theunissen qui est parvenue à jouer malgré sa laryngite !
    Très bonne mise en scène et un vrai plaisir d’écouter un Racine’ modernisé ’ !

    Répondre à ce message
  • Frères ennemis

    Le 14 novembre à 16:04 par soniaLUX

    Belle mise en scène contemporaine pour un texte traditionnel. Un seul hic, nous étions dans le fond de la salle et ce n’était pas très audible. Je ne parle pas de la commediene malade qui a fait d’énormes efforts mais des autres. Dommage

    Répondre à ce message
  • Frères ennemis

    Le 15 novembre à 22:46 par blabla

    Du flou au départ... Pourquoi ne peut -on pas rentrer dans les salles ? Pourquoi le spectacle ne commence-t-il pas à l’heure ? Finalement, malgré la maladie d’Hélène Theunissen, le spectacle commence. A ce propos, le théâtre a eu une réacton très professionnellle en proposant de revenir voir la pièce une fois la comédienne rétablie. Une mise en scène très contemporaine pour un texte ancien...c’est au départ un peu déroutant. Même si on n’est plus habitués à écouter des pièces en vers, on finit par se laisser bercer par le rythme de la langue. Une belle occasion de se replonger dans ses classiques.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Théâtre des Martyrs


Place des Martyrs, 22
1000 Bruxelles