Un amour qui ne finit pas

Uccle | Théâtre | Centre Culturel d’Uccle

Dates
Du 13 au 22 mars 2018
Horaires
Tableau des horaires
Centre Culturel d’Uccle
Rue Rouge, 47 1180 Uccle
Contact
http://www.ccu.be
reservation@ccu.be
02-374.64.84

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-halfstar-off

Nombre de votes: 7

Un amour qui ne finit pas

Pour ne pas vivre une fois de plus un amour sans lendemain, Jean décide d’aimer à distance une femme avec laquelle il convient de n’entretenir que des rapports épistolaires. Ce héros curieux dit qu’il ne veut pas la prendre parce qu’il veut la garder. Il veut « entrer en amour comme d’autres entrent en religion .
Alors qu’il s’épanouit dans cette relation d’un nouveau genre, excluant toute forme de jalousie et de souffrance, voilà que le mari décide de s’en mêler.

André Roussin est un cas dans le paysage du théâtre français. Il a été traduit dans toutes les langues joué dans le monde entier et interprété par les plus grands. Il faut vous laisser au plaisir de découvrir pas à pas cette pièce composée d’une plume vive, acérée, brillante, par un André Roussin qui s’amuse et se montre d’une subtile férocité envers les lois du mariage bourgeois.

Distribution

D’André Roussin
Mise en scène : Daniel Hanssens

Avec Laure Godisiabois, Julie Duroisin, Pierre Pigeolet, Daniel Hanssens,... (distribution en cours)

Laissez nous un avis !

6 Messages

  • Un amour qui ne finit pas

    Le 20 mars à 21:24 par juliette

    agréable spectacle -bien joué - l’excellent texte de A.Roussin me semble toutefois un peu dépassé et le décor , costumes reflètent bien les années 50/60 mais aujourd’hui ?? j’en doute fort mais cela n’enlève rien ou si peu au plaisir du spectacle.

    Répondre à ce message
  • Un amour qui ne finit pas

    Le 21 mars à 16:09 par hello

    Super soirée de détente avec cette pièce qui, si elle a été écrite et est située sur scène dans les années 60, reste intemporelle : qu’est-ce l’amour, le sentiment amoureux, l’amour platonique, l’habitude, l’usure du couple, ..., nous concerne tous. J’ai également beaucoup ri, ce qui fait toujours du bien ! Belle interprétation d’une compagnie qui ne nous a jamais déçus ! La comédie de Bruxelles bouge et parcourt nos différents théâtres : cherchez où cette pièce est jouée et allez-y, cela vous fera du bien !

    Répondre à ce message
  • Un amour qui ne finit pas

    Le 1er avril à 03:19 par zoepeanu

    Et si l’amour le plus beau, le seul qui ne prenne fin était celui qui n’était ’’consommé’’, vécu non dans la pratique mais dans l’esprit ? une conception originale mais est-elle sans conséquences ? Apparemment pas pour l’époux de l’élue de ce couple "idéal". Et quand sera-t-il d’elle ?
    Très belle interprétation de Daniel Hanssens mais qui relève plus de la "récitation" que de la réplique théâtrale du moins à notre époque. On apprécie ou pas.

    Un moment sympathique.

    Répondre à ce message
  • Un amour qui ne finit pas

    Le 1er avril à 23:13 par belgian

    Un homme rencontre une femme, lui demande de pouvoir l’aimer sans rien en retour de sa part, juste lui écrire chaque jour ce qu’il ressent et vit avec elle de façon imaginaire. Un amour qui ne pourrait selon lui donc jamais prendre fin.

    De jolis textes mais également des moments plus plats. J’avoue être mitigée et peut comprendre que cette pièce qui est ancienne puisse ne pas plaire à tous même si ce côté là ne m’a pas posé problème.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Centre Culturel d’Uccle


Rue Rouge, 47
1180 Uccle