Sweet Home

Bruxelles | Théâtre | Centre culturel Espace Magh asbl

Dates
Du 19 au 29 octobre 2016
Horaires
Tableau des horaires
Espace Magh
rue du Poinçon, 17 1000 Bruxelles
Contact
http://www.espacemagh.be
info@espacemagh.be
+32 2 274 05 10

Moyenne des spectateurs

starstarstarstarstar-off

Nombre de votes: 2

Sweet Home

Le collectif bruxellois Arbatache se penche sur la question du départ, des départs, ou encore du désir d’infini de l’Homme et de sa volonté de repousser toujours plus loin les limites du connaissable. Parfois même en envisageant de quitter sa propre maison, son propre berceau, la planète terre.

« LA TERRE EST LE BERCEAU DE L’HUMANITÉ, MAIS ON NE PASSE PAS SA VIE DANS UN BERCEAU. » Constantin TSIOLKOVSKI

Une création du collectif Arbatache en co-production avec l’Espace Magh.

Distribution

Une création collective du Collectif Arbatache. Avec Ahmed Ayed, Bruno Borsu, Julie Dacquin, Martin Goossens, Zoé Janssens, Ilyas Mettioui, Mathilde Mosseray, Camille Sansterre et Corentin Skwara. Avec l’aide de Taïla Onraedt, Gaël Soudron, Fabian Finkels, Gentiane Van Nuffel, Iara Scarmatto et Julien Lemonnier. Scénographie : Thomas Delord Création lumière : Bao Khánh Ngouansavanh Costume : Mathilde Glorian Création vidéo : Yoann Stehr

Laissez nous un avis !

2 Messages

  • Sweet Home

    Le 23 octobre 2016 à 18:38 par hello

    Pièce moderne, spéciale, souvent décousue avec malgré tout quelques bonnes idées.
    Autant j’avais très fort apprécié "Aura Popularis", création également du Collectif Arbatache, autant ici, je ne suis pas "entrée" dans la pièce.

    Répondre à ce message
  • Sweet Home

    Le 24 octobre 2016 à 20:45 par C. ThéO

    J’ai adoooooré, agréablement surprise, des comédiens d’une justesse harmonieuse, par de surton, une énergie incroyable, des dialogues tout simplement en accord avec le propos, tantôt simples, tantôt décalés...
    Une scénographie (+ son + lumière + costumes) comme je les aime, précise, soignée, tout en multiplication, on voyage d’un tableau à l’autre, un air de Wim Wenders.
    Le départ vers le Japon est d’une précision redoutable, le ’gamer’ joue de son corps comme c’est pas permis, etc..., des arrêts sur mouvements comme un lancer d’ancre franc et net...
    >>> Ce collectif est incroyablement ’soudé’ et leur jeu s’en ressent, un jeu vers le public, avec le public. INCROYAAABLEMENT créatif, harmonieux, et abouti... un seul regret qui peut vite s’effacer pour un public plus nombreux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Centre culturel Espace Magh asbl


Rue du Poinçon, 17
1000 Bruxelles