Poids Plume de Mireille Bailly

Théâtre | Théâtre de Poche

Dates
Du 18 mars au 5 avril 2014
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.poche.be
reservation@poche.be
+32 2 649 17 27

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Poids Plume de Mireille Bailly

Poids plume, de Mireille Bailly Du 18/03 au 05/04/2014 à 20h30
Un spectacle du Théâtre de Poche en collaboration avec la Compagnie Pop Up

Mise en scène : Axel de Booseré
Avec : Mireille Bailly et Karen de Paduwa
Conception : Axel de Booseré et Maggy Jacot - Scénographie : Maggy Jacot
Création des espaces sonores : François Joinville - Lumières : Gérard Maraite
Durée : 1h15
Dès : 16 ans

Tendu entre rêve et réalité « Poids Plume » vous donne des ailes… Dans ce spectacle, nous retrouverons l’énergie bondissante et l’imagination baroque des piliers de la Compagnie Arsenic connus pour leurs spectacles à l’univers fantastique et burlesque. Qu’on se souvienne du Dragon (sélectionné pour le "In" à Avignon), des Eclats d’Harms Cabaret, jusqu’au plus récent Géant de Kaillass. Un trio qui n’hésite pas à nous faire rire pour mieux nous faire penser, nous donner à voir pour nous faire enfin entendre, nous émouvoir pour créer, après le bruit et la fureur, l’instant éphémère de silence qui change tout. Convoquant ludiquement nos imaginaires parfois atrophiés par « le réel », la Compagnie Pop Up s’apprête à dévisser nos vieux réflexes rationnels et à faire sauter le bouchon des conventions ! Attention, ça va pulser !!!

Laissez nous un avis !

12 Messages

  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 17 mars 2014 à 10:12 par cybemi

    Malgré 2 bonnes interprétations féminines et un sujet original, quelques sourires et des demi-rires, la pièce ne décolle pas et est truffée de redondances et de répétitions, ce qui est le comble pour une pièce d’une heure à peine. Si la présence de l’écran était pleinement justifiée pour la pièce happy slapping, ici il fait fonction de remplissage...très déçue par cette pièce pas du tout aboutie...quand à la fin ...???

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 18 mars 2014 à 08:32 par chrisdut

    Côté positif : petite pièce très chouette, absurde dont le thème parle entre autre du monde commercial prêt à nous vendre tout et n’importe quoi. Surtout n’importe quoi ! Belle réflexion bien amenée. Contentons nous de ce que nous avons, rien n’est trop bof et certainement jamais acquis. J’ai bien aimé le rôle de Madame Plume et les décors très flashy.

    Côté négatif : les redondances effectivement sont nombreuses et je n’ai pas plus apprécié que ça les interventions vidéos. On aurait pû s’en passer effectivement. La fin m’a parût également bizarre. 

    Au final, bilan mitigé mais content de l’avoir vu car des questions importantes sont soulevées et c’est fait avec humour.

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 19 mars 2014 à 04:22 par Doctora

    Je partage l’avis de Cybemi : "la pièce ne décolle pas", il n’y a pas d’évolution, pas de transformation, et donc pas de situation finale. On est très étonné quand, après une petite heure, le spectacle s’arrête brusquement, sans raison. Beaucoup de bruit pour rien ! Les acteurs méritent certes d’être applaudis, car ils se donnent à fond dans leur rôle, mais une caricature à outrance ne suffit pas pour faire rire ni pour déclencher une réflexion.

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 19 mars 2014 à 10:55 par sky_goa

    Petite pièce sympathique pour passer un petit moment de détente. Un peu déçu de la fin, qui se termine brusquement.
    On reste sur sa fin, on s’attend à plus !! 
    C’est court, en plus les vidéos remplissent bien l’heure.
    Décors sympa et acteur au top :-D

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 20 mars 2014 à 01:18 par Ovak

    Annoncée comme une pièce « fantastique
    et burlesque », « un véritable antidote à la morosité », « 5
    quarts d’heure entre théâtre expressionniste et dessin animé », Poids Plume jouée au Théâtre de Poche
    tient-elle ses promesses ?

    Madame Plume vit. Et sa vie lui
    semble bien banale. Heureusement, BPCP est là pour mettre du piment dans son
    existence. Voilà en quelques mots la trame narrative de la pièce. L’existence, le vide, la crise… des thématiques
    abordées qui donnent matière à réflexion. Du moins, théoriquement. Malheureusement,
    même en réfléchissant profondément, il est difficile de trouver une réelle
    épaisseur au texte.

    Durant environ 60 minutes, le
    spectateur est plongé dans un décor rétro qui en met plein la vue. Il suit
    Madame Plume et ses acolytes qui tentent par un comique de geste mal assumé et
    parfois par quelques « bons mots » d’arracher des rires à un public
    complaisant. Le jeu, ou plutôt le surjeu même s’il est bien sûr volontaire, est
    affligeant : mimiques et secouages de tête, pas de danse burlesques sont
    au rendez-vous. Sous les yeux du spectateur se déroule une mauvaise série B
    dont toutes les ficelles sont apparentes : lumière, musique, scénographie…
    L’intér& ecirc ;t n’est plus porté sur la pièce elle-même mais bien sur le « monde
    bubblegum » qui l’entoure (de quel tiroir sortira la prochaine surprise ?),
    monde qui pourrait faire rêver s’il était pleinement assumé et au service d’un
    propos. 

    Quant à la fin ? Le 5e
    quart d’heure annoncé sur le flyer aurait-il été oublié ? Ouf, diront
    certains…

    Quoi qu’il en soit, cela reste une
    programmation audacieuse du Poche, un théâtre dont on sort rarement indemne.

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 20 mars 2014 à 12:31 par MICHEL DEGREEF

    Je fréquente le Poche depuis de très nombreuses années et je n’y avais jamais vu un spectacle aussi médiocre que celui-ci. Un texte mal écrit, d’une banalité affligeante ; un joli décor mais une mise en scène digne des fêtes d’un patronnage paroissial (et encore...) ; des acteurs qui font ce qu’ils peuvent... Heureusement que cela ne dure qu’un peu moins d’une heure ! J’ai applaudi poliment, par respect pour les braves travailleurs. Ce n’est pas digne du Poche !

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 22 mars 2014 à 09:22 par AndreaCM

    Lorsqu’on vient au Poche un vendredi soir après une semaine de labeur c’est essentiellement pour décompresser. Et je N’AI PAS ETE DECU DU TOUT !

    Après oui, j’ai eu la même réaction que plusieurs avec cette fin qui nous tombe dessus mais même avec ca je ris encore de la prestation des comédiens.

    Je dis BRAVO et surtout MERCI !

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 24 mars 2014 à 02:04 par Artémis

    Partant de chez moi avec les pieds de plomb pour aller au théâtre de poche pour aller voir poids plume ... j’en suis ressortie avec les pieds légers ! 

    Je m’explique, j’avais peur avec toutes les critiques que j’ai lue que la pièce soit une vraie catastrophe et finalement cette pièce m’a beaucoup plu ! 

    Oui certes ce n’est pas une pièce ou la réflexion n’est pas de mise mais cette pièce ne s’en est jamais venté ! Elle nous fait passer un très bon moment, j’ai beaucoup rigolé et oui ce ne dure qu’une heure mais c’est juste assez pour se changer l’esprit. 

    Ma soirée na ni été plat ni flate !

    Répondre à ce message
  • Poids Plume de Mireille Bailly

    Le 9 avril 2014 à 02:48 par ktemara

    Heureusement, j’y suis allé en m’étant très peu renseigné sur la pièce et sur la troupe. Quel plaisir ! Une véritable claque anti-longue figure ! C’est une pièce complétement décalée avec des acteurs débordant d’énergie se donnant à fond pour notre plus grand plaisir. Après la représentation, chacun repart avec son interprétation. Mais n’est-ce pas là le principe du burlesque ? Oui, une vraie réussite !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Jeudi 27 mars 2014, par Catherine Sokolowski

Quand une société propose de régler les problèmes de société...

Création de la compagnie Pop-up, qui réunit les artistes de l’ancienne compagnie Arsenic, « Poids plume » est une pièce légère centrée sur Madame Plume, qui, ayant atteint la cinquantaine, constate que sa « vie est moche ». Heureusement pour elle, BPCP, société spécialisée dans la résolution des problèmes les plus ardus, lui propose de l’aide. Malgré « un mari mou, une fille flasque et un fils bof », Madame Plume devrait pouvoir retrouver une vie digne de ce nom. Quelques répétitions, un scénario peu évolutif et l’absence de conclusion convaincante n’empêchent pas le sourire d’être au rendez-vous grâce à la présence scénique des acteurs, dynamiques et chaleureux.

Madame Plume, robe fourreau et gestes de star capricieuse, regrette amèrement que son existence ne soit pas plus colorée. Bientôt rejointe par un délégué BPCP vêtu de turquoise flamboyant, elle lui fait part de ses envies de voyages et d’aventure. Du call center de BPCB au guichet de la société, le scénario tourne autour de la résolution des problèmes existentiels de Madame Plume sans beaucoup s’étoffer. Parfois la TV prend le relais pour laisser place aux monologues d’un ministre imaginaire, sérieux mais farfelu. Les crises ne sont pas étrangères à l’humeur morose de Madame Plume qui se voit proposer un « plan Grèce remboursé à 80% » pour remettre sa vie sur les rails du bonheur. Comme elle rêve de voyages ensoleillés, de mont Ararat et d’autres plaisirs accessibles, l’amélioration va certainement se produire !

Le registre burlesque n’est pas le plus évident à mettre en scène. Un mélange de couleurs vives, saupoudré de jeux de mots, assaisonné d’actualité financière et décoré d’exagération gestuelle ne suffit pas à réussir le gâteau. Malgré tout, cette petite escapade dans les bureaux de BPCP est divertissante, suffisamment courte pour ne pas être indigeste et, surtout, bien desservie par quatre artistes talentueux. Il y a matière à dérider, que chacun se fasse sa propre idée. Pour toute réclamation, BPCP sera là pour vous aider !

Catherine Sokolowski

Théâtre de Poche


Chemin du Gymnase, 1 A
1000 Bruxelles