Next to Normal

Uccle | Théâtre | Centre Culturel d’Uccle

Dates
Du 27 au 28 novembre 2019
Horaires
Tableau des horaires
Centre Culturel d'Uccle
Rue Rouge, 47 1180 Uccle
Contact
http://www.ccu.be
reservation@ccu.be
+32 2 374 64 84

Moyenne des spectateurs

starstarstar-halfstar-offstar-off

Nombre de votes: 3

Next to Normal

Rien n’est plus beau que l’amour, rien n’est plus fort que la famille. « Next to Normal » nous plonge dans l’univers secret des méandres d’une tribu moderne, d’une famille presque normale. Poignant, dérangeant parfois mais aussi optimiste, vibrant et divertissant, « Next to Normal » est un vrai spectacle de théâtre musical qui connaît un succès mondial et a été récompensé par 3 Tony Awards (2009) et le Prix Pulitzer (2010) ! Pour la première fois en français après 200 représentations aux Pays-Bas en 2014 et des milliers d’autres à travers le monde, « Next to Normal » sera joué en français et sur-titré en anglais et néerlandais, accompagné par un orchestre live !

Distribution

Auteur : Tom Kitt
Production : Tobiarts Productions
Mise en scène : Damien Locqueneux
Avec : Virginie Perrier, Hervé Lewandowski, Oonagh Jacobs, Jervin Weckx, Anthony Scott et Matthieu Meunier. Musiciens : Arnaud Giroud (piano), Arthur Ros (Batterie / percussions), Serge Wintgens (Guitares), Sylvie Sansalone (Basse), Gaëlle Boque (Violon / synthétiseur), Camille Donzé (Violoncelle)

Laissez nous un avis !

5 Messages

  • Next to Normal

    Le 19 novembre à 14:54 par Mathieu Bouteligier

    J’ai vu ce spectacle en janvier 2019
    Une comédie musicale qui aborde le thème de la bipolarité de façon originale, simple, direct mais avec pudeur et sensibilité. L’humour des premières scènes laisse place petit à petit à la douleur, la tristesse. Le texte chanté dans sa quasi-totalité renforce ces émotions.
    Dans un décor réaliste et éclaté, la mise en scène est juste, précise. 6 chanteurs-comédiens au sommet de leur art. Interprétation magistrale : l’émotion transpire de leur être. Virginie Perrier en tête dans le rôle de Diana, la mère. Coup de cœur pour Hervé Lewandovski dans le rôle de Dan, le père, qui nous emporte dans sa force et sa fragilité.
    Cerise sur le gâteau, la musique, où le pop-rock s’entrecroise avec des passages plus classiques, est jouée en direct par de supers musiciens.
    Une claque, un coup de poing, à voir de toute urgence : vous n’en sortirez pas indemne !

    Répondre à ce message
  • Next to Normal

    Le 20 novembre à 14:20 par maudycra

    Je suis très étonnée par les critiques que j’ai pu voir de ce spectacle et les prix reçus car personnellement je n’ai pas du tout aimé. Je trouvais le jeu des acteurs peu convainquant, le chant n’était pas très bon non plus, le scénario très pauvre... Je ne fais jamais ça et je n’aime pas faire ça. Mais je suis partie à l’entracte (avec la personne qui était avec moi et qui partageait mon avis) parce que je m’ennuyais vraiment fortement.

    Répondre à ce message
  • Next to Normal

    Le 27 novembre à 22:24 par de Cock

    Je ne comprends pas les commentaires positifs ! Nous étions plusieurs à quitter la salle à l’entracte le soir du 27/11.
    Très mauvaise interprétation musicale - faux et beaucoup trop de vocalises .
    Honteux de devoir payer ses places à ce prix pour avoir un spectacle si peu convainquant.
    Le sujet était intéressant et aurait pu être touchant mais tellement mal interprété !
    Comment le centre Culturel d’Uccle a accepté de transmettre ce spectacle !!!!

    Répondre à ce message
  • Next to Normal

    Le 30 novembre à 16:39 par Van Der Meeren Robert

    Poussif et décousu, voire emberlificoté .
    Rien de transcendant dans ce spectacle qui m’a paru terne .
    Peut-être notre belle langue française n’est-elle pas adaptée à ce genre de production
    j’en ressors sans aucun enthousiasme .

    Répondre à ce message
  • Next to Normal

    Le 2 décembre à 13:56 par christiane

    Le sujet est intéressant, peut-être cette pièce non chanté serait elle mieux, en tout cas le chant n’est pas adaptée à cette production, beaucoup de spectateurs ont d’ailleurs quitté à l’entracte. Par contre le sujet du deuil impossible et des traitements psychiatrique est un bon sujet, vu la pièce le 28 novembre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Centre Culturel d’Uccle


Rue Rouge, 47
1180 Uccle