Nasha Moskva

Schaerbeek | Théâtre | Théâtre Océan Nord

Dates
Du 2 au 13 juin 2015
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre Océan Nord
rue Vandeweyer, 63-65 1030 Schaerbeek
Contact
http://www.oceannord.org
info@oceannord.org
+32 2 216 75 55

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-offstar-off

Nombre de votes: 2

Nasha Moskva

"Il n’y a pas de vérité définitive : la seule vérité énonçable c’est le mouvement, c’est le passage."

Après une catastrophe mondiale, trois rescapés se retrouvent dans un centre de santé mentale. Ils y découvrent la pièce "Les Trois Sœurs", se reconnaissent dans cette œuvre jusqu’à fusionner totalement avec les sœurs en question mais aussi avec les onze autres personnages qui la composent. Réaliser ce spectacle devient alors un jeu de miroir, l’enjeu d’une vie : trois sœurs, trois fous et trois acteurs coexistent, s’influencent, se contaminent comme pour recoller les morceaux d’une humanité perdue, comme une ultime possibilité d’exister.
Une création originale et audacieuse qui explore l’inadaptation existentielle. Une mise en abyme de l’écriture de Tchékhov. Un défi schizophrénique énigmatique et vibrant. La mise en exergue du mouvement insaisissable de la vie.

Mise en scène et interprétation : Marie Bos, Estelle Franco, Francesco Italiano
Collaboration à la mise en scène, aide dramaturgique : Guillemette Laurent
Mise en espace : Nicolas Mouzet-Tagawa
Costumes : Thijsje Strijpens
Mise en espace : Nicolas Mouzet-Tagawa
Lumière : Julie Petit-Etienne
Un accueil en résidence du Théâtre Océan Nord.

Distribution

Mise en scène et interprétation Marie Bos, Estelle Franco, Francesco Italiano.

Laissez nous un avis !

1 Message

  • Nasha Moskva

    Le 7 juin 2015 à 19:43 par mzoe

    Cette pièce démarre très lentement. On commence seulement à être dans l’ambiguïté intéressante du double sujet après un temps trop long. J’ai aimé cette approche de personnalités troublées et je me pose la question sur les rires dans le public car cette pièce n’est pas comique et elle aborde un sujet qui ne l’est pas lui non plus. A moins que je n’ai rien compris du tout. Pièce bien interprétée

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Mardi 9 juin 2015, par F.V.

Folie douce

« Nasha Moskva », « Notre Moscou » est la tentative courageuse de mettre en scène toute une série de belles tentatives. Une phrase de Tchékhov semble servir de fil rouge à cette aventure : « Il n’y a pas besoin de sujet. La vie ne connaît pas de sujet, dans la vie tout est mélangé, le profond et l’insignifiant, le sublime et le ridicule. »

Première tentative visible : deux actrices et un acteur, Marie Bos, Estelle Franco et Francesco Italiano, commencent à jouer plus ou moins le texte de la pièce de Tchékhov « Les trois sœurs. Une pièce à douze personnages. » L’une des trois sœurs est jouée par un homme à barbe ; le décor tente à la fois d’être un salon et une salle en milieu hospitalier. Le ton est étrangement burlesque et l’on rit.

Seconde et troisième tentatives avortées qui vont donner le ton : celle de Macha, Olga et Irina, les trois sœurs, de retourner à Moscou sans y parvenir après le décès de leur père ; celle de Tchékhov lui-même d’avoir écrit il y a cent cinquante ans un vaudeville qui aura été accueilli comme un drame lors de la première.

Quatrième tentative : nos trois acteurs jouent aussi trois personnes enfermées dans un centre psychiatrique, Bernard, Edith et Sabine, qui semblent en train de s’emparer des personnages de la pièce de Tchékhov à moins que ce ne soient les personnages qui s’emparent d’eux. Pour Marie Bos, le choix de passer pour trois « fous » aurait à voir avec un désir de naïveté et permettrait de se dégager de présuppositions sur ce que doit être le théâtre aujourd’hui.

Cinquième tentative : inviter l’absurde, celui de Becket, à tisser des liens entre les situations, les personnages, les musiques, et occuper l’espace en maître des lieux.

Sixième tentative : nos trois acteurs tentent de témoigner de la difficulté de faire du théâtre aujourd’hui, de défendre un projet radical et ambitieux ; le résultat d’un travail d’improvisation et de réflexion lucide et approfondi.

Résultats : un étonnant voyage autour des trois sœurs, de la folie, du théâtre aujourd’hui, et de tout ce que votre générosité de spectateur voudra bien y trouver. Francesco Italiano y est émouvant et drôle, Estelle Franco touchante et juste et Marie Bos sait se montrer crispante à souhait et nous offrir d’en rire.

« Nasha Moskva » apparaît comme une audacieuse proposition théâtrale, parsemée de fortes trouvailles musicales et scéniques qui portent un récit entre délire maitrisé et mise en abysse de la détresse, de la folie… et de l’espoir. Le projet prend aux tripes et saute au visage plus d’une fois sans préavis. Les acteurs semblent en ressortir complètement sonnés sous les applaudissements, libérateurs pour tout le monde, d’un public qui semble avoir trouvé ce qu’il était venu chercher.

F.V.

Théâtre Océan Nord


Rue Vandeweyer, 63 65
1030 Schaerbeek