Mélopolis

Schaerbeek | Théâtre | Magic Land Théâtre

Dates
Du 27 janvier au 12 février 2017
Horaires
Tableau des horaires
Magic Land Théâtre
rue d'Hoogvorst, 14 1030 Schaerbeek
Contact
http://www.magicland-theatre.com
info@magicland-theatre.com
02/245.50.64

Moyenne des spectateurs

starstarstarstarstar-half

Nombre de votes: 2

Mélopolis

Paris 1871, la commune. Le peule a faim.
Germinal et Les Misérables se vivent chaque joue dans les faubourgs populaires. Alors que les barricades tenues par des enfants, des femmes et des hommes de tous âges se dressent dans la capitale, l’ignoble Thiers reconstitue son armée à Versailles avec l’aide des Prussiens.
Avec Mélopolis, Le Magic Land vous invite à revivre cette époque sombre et exaltante, tellement riche grâce à tous ses pauvres, à travers l’évocation des destins tragiques de Lola, la petite marchande d’allumettes et de gino, son amoureux, l’accordéoniste aveugle. Nous croiserons la pauvre Cosette, Gavroche, de méchants tuteurs et des bourgeois sans scrupules, aussi des dames de petite vertu…
De quoi frissonner d’émotions, et passer du fou rire aux larmes.

Distribution

Avec : Muriel Bersy, Daniel Cap, Christelle Delbrouck, Cécile Delberghe, Nathalie Lambert, Thomas Linckx, David Notebaert, John-John Mossoux et Xa. Texte et Mise en scène de Patrick Chaboud

Laissez nous un avis !

2 Messages

  • Mélopolis

    Le 29 janvier 2017 à 01:05 par C. ThéO

    Comme toujours au Magic Land, bonne pioche !!!
    Le gris devient couleurs, le sang goutte la grenadine, etc., etc...
    Des comédiens qui ne se prennent pas au sérieux, et pourtant quel perfectionnisme dans leur jeu.
    Du rire aux larmes, larmes de rire !

    Répondre à ce message
  • Mélopolis

    Le 1er février 2017 à 01:24 par Dominska

    Mélopolis nous enrôle dès l’entrée de la salle dans l’atmosphère de la Commune de Paris en 1871 et des Misérables de Victor Hugo. Gavroche vient vous vendre le journal "Le Cri du Peuple". Lola vous présente ses allumettes. La mère Thénardier se félicite de vous avoir loué sa fille. Vous oubliez vite vos dossiers de bureau et les mauvaises notes de Junior. Place au spectacle !

    Paris s’éveille avec la gueule de bois. Les Communards sont repliés derrière les barricades. Adolphe Thiers lance l’Armée pour les écraser. Les Prussiens menacent la Capitale. Pourtant la vie continue, presque normale. Une troupe de théâtre improbable se forme pour jouer sur les barricades. Dans le troquet familial, Cosette frotte, frotte, frotte,... sur les ordres de sa mère. L’amour vient frapper à toutes les portes. Et un sinistre personnage s’est infiltré dans la place. L’inspecteur Javert enquête.

    Toute la troupe se donne complètement pour vous divertir. Ils chantent, ils dansent, ils vous entraînent dans leur univers. J’ai particulièrement apprécié le jeu de Muriel Bersy (mère Thénardier) et de David Notebaert (inspecteur Javert,...). Tous deux sont persuasifs et réalistes. Leur gestuelle et leur expression corporelle viennent souligner le caractère de leurs personnages.

    Vous aurez de l’histoire, vous aurez de la littérature, vous aurez des histoires d’amour, vous aurez de la poésie,... ah j’allais presque oublier : vous aurez beaucoup de rires.

    Ce spectacle que j’ai découvert est une reprise. Il est dans la lignée des spectacles de Patrick Chaboud : un thème, deux douzaines d’intrigues, mille jeux de mot et beaucoup de bonheur.

    Les réserves qu’objecteront certains sont également typiques de la plume Patrick Chaboud : quelques passages longuets, des intrigues interrompues abruptement vers l’épilogue, certains jeux de mot qu’il aurait mieux valu gommer. Il m’est déjà arrivé de le souligner : le script aurait mérité d’être resserré en privilégiant la qualité à la quantité.

    Il n’empêche. Je ne me lasse pas du Magic Land Theatre. C’est à chaque spectacle un moment de détente et de bonne humeur. L’endroit est tellement chaleureux que je m’y sens comme chez des amis. Et comme on n’a jamais assez d’amis, toute la troupe du Magic Land Theatre vous attend pour faire partie du cercle. Et en deux mots pour ceux qui lisent en diagonale :

    Allez voir !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Samedi 11 février 2017, par Yuri Didion

Vive la commune

En s’inspirant de cet événement méconnu qu’est la Commune de Paris de 1871, le Magic Land nous entraîne dans une aventure rocambolesque et fantasque, débordante de boutades, de calembours et de clins d’œil à l’Histoire.

Avec cette énergie incroyable propre au Magic Land, les comédiens vous entraînent dès le pas de la porte au café "Nuit Saint Georges", bistrot d’un Paris situé entre celui des Misérables et celui des Communards. C’est parti pour une aventure d’environ trois heures où le temps file à toute berzingue.
La pièce est à 360° : les comédiens surgissent de partout, pour toujours mieux surprendre le public. Les personnages sont innombrables, les costumes stupéfiants, les décors immersifs. On est littéralement dans l’histoire, c’est tout bonnement jouissif.
Si ce spectacle-ci contient quelques longueurs, il présente également une palette d’émotion plus profonde. Certains passages vous serrent réellement le coeur... avant de rebondir sur une contrepèterie qui fait revenir l’humour salvateur et ce rire qui fait tant de bien.
C’est ça, le Magic Land Théâtre : un humour léger, une ambiance conviviale et unique. Un théâtre où le plaisir se partage sans retenue.

Magic Land Théâtre


Rue d’Hoogvorst, 14
1030 Schaerbeek