Le mec de la tombe d’à côté

Théâtre | Théâtre Le Public

Dates
Du 26 octobre au 31 décembre 2010
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.theatrelepublic.be
contact@theatrelepublic.be
+32 80 09 44 44

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Le mec de la tombe d’à côté

Bibliothécaire et citadine pragmatique, Désirée vit dans un appartement tout blanc, très « tendance ». Au cimetière, elle rencontre le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que les manières : Benny vit seul à la ferme avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s’en sort comme il peut grâce à une bonne dose d’humour et d’autodérision.Chaque fois qu’il la rencontre, il s’énerve lui aussi contre la ‘Crevette’, avec son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Rien, a priori, ne devait rapprocher ces deux-là, et pourtant... Entre la petite bourgeoise et l’agriculteur, il y a un fossé, plus grand qu’une tombe, de la taille d’un préjugé ! A travers la rencontre improbable de ces deux marginaux, la pièce nous emmène vers des questions peut-être naïves, mais redoutables : l’amour est-il plus fort que l’appartenance à une classe sociale ? Le milieu dans lequel nous évoluons va-t-il jusqu’à déterminer nos futurs partenaires ? Sous le banc du cimetière où ils se rencontrent, n’est-ce pas la fin des illusions romantiques que l’on voit apparaître ? Coup de coeur du comité de lecture, une histoire d’amour entre un homme et une femme plus tous jeunes, pas très beaux, ni très riches, ni Prix Nobel, mais qui s’aiment... maladroitement, drôlement, entre rencontres passionnées et rendez-vous ratés ! une pièce drôlement bien écrite qui combine le tendre... et le cocasse ! Une création et production du Théâtre Le Public.

Laissez nous un avis !

7 Messages

  • Le mec de la tombe d’à côté

    Le 28 octobre 2010 à 01:38 par victoire

    Très chouette texte bien mis en scène dans une scénographie dépouillée mais hyper-efficace. Les deux comédiens sont bien dans la peau – à fleur de peau – de leurs personnages. Encore un peu et en fermant les yeux on pourrait sentir l’odeur des vaches ou du parfum de la petite dame. A conseiller pour passer une bonne soirée divertissante.

    Répondre à ce message
  • Le mec de la tombe d’à côté

    Le 28 octobre 2010 à 08:36 par sydney

    Très chouette, une bonne soirée où l’on rit beaucoup - même si l’assemblée d’hier soir n’était pas très expressive - on est émus aussi, une histoire simple de notre temps, très bien interprétée. A conseiller un soir de déprime :-)

    Répondre à ce message
  • Le mec de la tombe d’à côté

    Le 28 octobre 2010 à 12:44 par deashelle

    Le duo Florence Crick et Guy Theunissen joue avec brio, malice, et justesse, ces deux personnages un peu manichéens. C’est en fait cela leur problème : aucun lieu de rencontre, si ce n’est le lit de leurs amours et le cimetière de leurs illusions. La volubilité, et les mouvements de poursuite et d’esquives brillent comme des éclairs. Les yeux et les sourires parlent plus que déclarations. Les moments de tendresse sont profonds comme une meule de foin, et sublimes alors qu’ils sont assis sur une tombe. La lucidité de la paysannerie est là : « On va aussi bien ensemble que la merde et les pantalons verts, comme disait mon grand-père. Et je ne veux pas que ça s’arrête. A chaque jour suffit sa peine, je n’aurai qu’à apprendre à faire avec. » La campagne et ses odeurs tenaces, l’immense ferme un peu délaissée, la bibliothèque, le théâtre et la ville sont magnifiquement rendus par la parole et le geste. Dommage que le seul lieu de rencontre ne soit qu’un cimetière, s’ils pouvaient y enterrer leur ego une fois pour toutes, tout irait mieux. « Mieux vaut franchir les minutes une à une, les avaler comme des pilules amères, essayer de ne pas penser à toutes celles qui restent " » Qui fera le pas, et enterrera en même temps la hache de la guerre du couple ?
    Daphné insiste cruellement : « Bien sûr que c’est possible de vivre comme ça, être les meilleurs amis du monde, chacun sur son étoile, puis s’amuser ensemble lorsqu’on sent le souffle de la solitude sur la nuque ? Bien sûr que c’est possible ? » Une attitude triste à pleurer, hélas typique de notre époque postmoderne, où l’engagement est devenu si difficile, où jamais on ne veut lâcher prise et se donner vraiment à l’autre, où « chacun vit sur une autre planète ! » Dans la peur panique du lien.

    Répondre à ce message
  • Le mec de la tombe d’à côté

    Le 29 octobre 2010 à 02:40 par papychat

    Le texte de Katarina Mazetti est intense, vif, alerte. Les disputes des amoureux qui ne veulent pas l’être, sont succulentes et aussi leurs "ébats" pleins de naturel, d’humour et de vérité. On regrette que certaines places dans la salle soient mal orientées à chaque fois que l’un ou l’autre acteur doit rejoindre un pilier de coin pour y liver son débat intérieur. On écoute alors, sans voir. Mais ce qui importe, c’est l’émotion palpable tout au long de la pièce et qui reste longtemps après le spectacle. Réflexion sur les accords impossibles... Bravo aux splendides comédiens !Tous deux de la vraie dynamite !

    Répondre à ce message
  • Le mec de la tombe d’à côté

    Le 2 novembre 2010 à 06:22 par tania88

    On ne s’ennuie pas un moment... Le texte est vif et humoristique, avec une touche délicate d’émotion. La scénographie dépouillée met en valeur le jeu juste et authentique des 2 comédiens. Au niveau de l’histoire/des personnages : chacun campe un personnage aux antipodes de la personnalité de l’autre... Ils sont tellement différents et tellement complémentaires à la fois... qu’ils en sont tout simplement attendrissants. Une belle comédie romantique.

    Répondre à ce message
  • Le mec de la tombe d’à côté

    Le 27 novembre 2010 à 12:13 par marc henry

    une pièce exceptionnelle, texte d’une rare intelligence émotionnelle, jouée par 2 comédiens éblouissants de vérité, mise en scene simple et efficace, j’ai ri toute la soirée (avec des larmes qui coulaient parce que cela évoquait tant de souvenirs vécus), une des meilleures soirées au theatre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre Le Public


Rue Braemt, 64 70
1210 Saint-Josse-Ten-Noode