La Revue

Bruxelles | Théâtre | Théâtre Royal des Galeries

Dates
Du 4 décembre 2019 au 26 janvier 2020
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre Royal des Galeries
Galerie du Roi, 32 1000 Bruxelles
Contact
http://www.trg.be
infos@trg.be
+32 2 512 04 07

Moyenne des spectateurs

starstarstar-halfstar-offstar-off

Nombre de votes: 5

La Revue

La traditionnelle Revue de fin d’année du Théâtre Royal des Galeries veut parcourir en deux heures l’actualité de l’année écoulée en la portant à son paroxysme grâce à notre belgitude et son florilège d’absurdités bien de chez nous.
Sur fond de strass et de paillettes, les grands événements politiques, sociaux, économiques, culturels et sportifs sont présentés sous forme de sketches, entrecoupés de chansons et de chorégraphies.
La magie d’un tel spectacle ne tient pas uniquement dans la mise en scène et la qualité des textes, adaptés au fil de l’actualité, mais aussi dans le travail des décors, des costumes, des lumières et de la réalisation musicale. Un cocktail pas si simple à doser : il faut enchaîner les tableaux, sans transition trop abrupte, et équilibrer les séquences pour que chacun puisse y trouver son goût : ni (trop) piquante ni fade, La Revue se mitonne à l’aigre-doux.
La Revue veut offrir un agréable moment de plaisir, avec quelques pépites qui détendent franchement les zygomatiques.

Distribution

Avec Bernard Lefrancq, Angélique Leleux, Denis Carpentier, Anne Chantraine, Marie-Sylvie Hubot, Gauthier Bourgois, Frédéric Celini, Natasha Henry, Kris Castelijns, Philippe Peters et Cécile Djunga.
Mise en scène : Alexis Goslain

Laissez nous un avis !

6 Messages

  • La Revue

    Le 5 novembre 2019 à 19:44 par Jean Seghers

    Pour la revue, quelles sont les places disponibles au premier rang du balcon
    et selon les dates ou il y a des disponibilités.
    Merci de l’accueil que vous réserverez à cette demande.
    Jean Seghers

    Répondre à ce message
  • La Revue

    Le 9 décembre 2019 à 10:41 par Joenath

    Nous allons voir la revue tous les ans depuis des années et cette année, nous avons été très déçus de la qualité du spectacle. Les décors, les costumes, les chorégraphies sont toujours soignés mais la qualité des sketchs a fort diminué. A part le bon sketch du vélotte, d’autres sketchs volent très bas. J’ai regardé autour de moi pour voir les réactions des autres spectateurs, ils ne rient ni ne sourient pas non plus. C’est dommage, il faudrait relever le niveau.

    Répondre à ce message
  • La Revue

    Le 28 décembre 2019 à 12:19 par Susanne

    Bonjour,
    Je partage l’avis donné. Cela fait 10 ans que je regarde la Revue avec beaucoup de plaisir, mais cette fois-ci, j’ai ri à peine et parfois je n’ai pas compris le sketch, ni trop la raison du sketch ou du choix des costumes. Le mélange musique texte parlé était ok. Je n’étaits pas déçu des chemins calvaires de cyclistes/ vélottes, à garder absolument pour 2020. Mais le reste est à revoir.

    Répondre à ce message
  • La Revue

    Le 6 janvier à 14:40 par nathalie haji

    vraiment déçue,
    tous les acteurs étaient bien entendu avec leur dynamisme et leur joie de vivre mais non, je n’ai pas accroché du tout au spectacle.
    la revue cela doit rester des paillettes de nouvel an, une satire de l’actualité, du rire positif. Moi Arielle de Walt Disney qui pète sur scène, ça ne me fait pas rire, des gens qui s’engueulent pour préparer un journal de l’info, même pas comique, non plus.
    Heureusement que nous avons eu notre monsieur velotte et une ou deux superbes imitations.
    Dommage mais restons positif, cela reste un fameux travail d’acteur et de danseur.
    Et puis chacun ses goûts !

    Répondre à ce message
  • La Revue

    Le 7 janvier à 18:07 par maxazac

    Il faut suivre, d’habitude le spectacle est plus simple, cette fois ci la complexité y est, on aime ou on aime pas.
    Moi je dis quand mpele bravo, pour l’acteur et le travail de danse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Mercredi 8 janvier 2020, par Palmina Di Meo

La Revue rachetée par Disney

Pas question de franchir le cap 2020 sans passer par la Revue des Galeries.
Traditionnel rendez-vous festif et regard sarcastique sur une actualité morose mais épicée d’un ton résolument belge, la Revue part déjà gagnante. Pour la deuxième fois confiée à Alexis Goslain, elle s’offre un coup d’exotisme très réussi. Ce n’est plus un secret que Cécile Djunga est sortie de son rôle de « miss météo » pour devenir meneuse de revue. Son show « Presque célèbre » avait déjà révélé son talent d’humoriste et c’est avec un peps et une chaleur bien personnelle qu’elle relève ce nouveau défi.
C’est que la Revue ne se contente pas de ridiculiser nos meneurs politiques mais elle ne veut pas ignorer le danger de l’intolérance pour nos démocraties.

Alors pour faire prendre la mayonnaise, nous voilà transportés dans un univers hollywoodien où le rachat de la Revue par Disney va chambouler la routine.

Princes et princesses vont quitter leur monde magique pour nous plonger dans un contexte de déboires et de remises en cause de nos valeurs. Si on a cru un temps pouvoir décrocher la lune, nous voilà confrontés à une époque de doutes et de compromis peu reluisants.

Passant du contexte politique instable aux préoccupations mercantiles qui font recette, la revue 2019 brosse un tableau cinglant de ridicule qui pêche parfois par manque de subtilité et de finesse. Elle s’appuie sur les personnalités bancales de nos meneurs pour en faire les traditionnelles têtes de turc au succès garanti et il faut dire que dans la caricature, c’est plutôt réussi. Le fil rouge du monde Disney promettait, il est vrai, des enchaînements plus cohérents et c’est dommage.

Mais la Revue c’est avant tout du show et il faut avouer que Cécile Djunga chauffe la salle par la reprise de quelques titres cultes ; En vraie reine du show, elle mène avec malice et humour ce bestiaire où le burlesque se dispute le grand spectacle.

Et puis la Revue, c’est aussi le théâtre des Galeries avec ses velours, ses miroirs, ses fresques et son raffinement Renaissance où il fait bon se détendre en savourant une flûte de champagne avec un public qui a l’esprit à la fête.

Rire de 2019 pour mieux affronter 2020, cela reste un bon programme. Bonne année !

Palmina Di Meo

Théâtre Royal des Galeries


Galerie du Roi, 32
1000 Bruxelles