La Montagne

Saint-Josse-Ten-Noode | Théâtre | Théâtre de la Vie

Dates
Du 5 au 16 décembre 2017
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre de la Vie
Rue Traversière, 45 1210 Saint-Josse-Ten-Noode
Contact
http://www.theatredelavie.be
reservations@theatredelavie.be
+3222196006

Moyenne des spectateurs

starstarstarstarstar-off

Nombre de votes: 2

La Montagne

Dans La Montagne, Aline nous emmène dans son village, plus précisément dans le jardin collectif de Deux Acren. C’est là, sur ce lopin de terre où on cultivait encore les plantes médicinales il y a peu, qu’elle joue avec Sarah des morceaux de vie de celles et ceux qu’elles ont interviewés pendant un an. À travers ces rencontres, elles essayent de comprendre comment l’économie traverse nos vies, ce qu’elle nous donne et ce qu’elle nous retire. Parce qu’avant de signifier la bourse, la dette, les flux immatériels d’argent et de chiffre, la science économique désignait l’art de gérer le foyer. Sur le plateau, Wim les accompagne, dessinant en live le paysage montagneux de cette quête.

Les 2 Frida est un espace de réflexion et de recherche créé en 2009 par Aline Mahaux et Sarah Brahy. Pour leurs créations, elles partent toujours de ce qui les divise intérieurement, de ce qui les place en adhérence ou en résistance. Elles sondent leur libre arbitre, leurs agissements, leur capacité ou non à entrer en résilience ou à passer à l’acte. Elles interrogent la dualité humaine et les résolutions que l’homme trouve pour (sur)vivre.

Distribution

De et avec Aline Mahaux, Sarah Brahy / Dessin et son : Wim Lots / Régie générale et lumières : Pier Gallen / Conseillers artistiques - aide à la mise en scène : Coline Struyf, Pierre Verplancken / Dramaturgie : Valérie Battaglia / Scénographie et costumes : Irma Morin.
Création Les 2 Frida en coproduction avec le Théâtre de Liège, Théâtre de la Vie et Centre culturel de Huy. Avec l’aide du Centre Culturel René Magritte à Lessines, de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service du Théâtre et Service de la Diffusion et de Mariedl asbl pour la production.

Laissez nous un avis !

1 Message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Mercredi 13 décembre 2017, par Yuri Didion

En pente raide.

La particularité du Théâtre de la Vie semble être les spectacles de recherches et d’engagement. Politique, économie, médias et nouvelles technologies, tous les grands sujets d’actualité y passent. Un lieu incontournable pour découvrir des artistes en recherche, et des spectacles originaux.

Cependant, en dépit de la programmation générale, chaque spectacle présente des caractéristiques qui lui sont propres, auxquelles on accroche ou pas. Celui-ci ne fait pas exception.

Spectacle en "tranches de vie" qui cherche une atmosphère intimiste, "La montagne" est en fait une suite de retranscription d’entretiens menés par les comédiennes autour d’un jardin collectif. Au-delà d’une critique de la technique d’interview, les nombreuses digressions des interrogés font perdre de vue le sujet principal qui serait difficile à cerner s’il n’était annoncé au programme.

Deux faiblesses viennent également interférer avec la compréhension que l’on peut en avoir : l’interprétation et la mise en scène.
Si la recherche des personnages dans la vérité des personnes peut représenter un défi de comédien, cela perd de son intérêt une fois mis à la scène. En effet, l’interprétation tient trop de la caricature. Ceci dessert le projet, les interviews relevant selon moi d’une volonté de partir du discours, du point de vue de véritables personnes et la caricature tournant cette parole au ridicule.
Au niveau de la mise en scène ensuite : il faut souligner un manque de clarté dans la mise en espace et les actions scéniques. Difficile de saisir le sens de la performance de dessin, ou la pertinence de l’étalage de terre qui semble un peu redondant dans la représentation d’un potager collectif.

Un spectacle à aborder donc comme un work in progress, une recherche dans le travail d’acteur.

Théâtre de la Vie


Rue Traversière, 45
1210 Saint-Josse-Ten-Noode