L’heure et la seconde

Théâtre | Théâtre Varia

Dates
Du 21 avril au 2 mai 2015
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.varia.be
reservation@varia.be
+32 2 640 35 50

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

L’heure et la seconde

L’histoire du théâtre d’Eve Bonfanti et Yves Hunstad se poursuit de spectacle en spectacle. Cette nouvelle création ne s’inventera pas différemment des autres aventures. L’acte de jeu reste pour eux la recherche elle-même comme le témoin d’une quête : celle de se confronter au présent de sa propre vie, à l’Art, à la Science, et au bout du compte, au théâtre. L’heure et la seconde est une expérience théâtrale et aérospatiale consacrée à la vaste question du bonheur sur Terre… Une façon de se propulser en orbite dans l’espace, de s’immerger dans un cosmos inconnu et dans un temps suspendu… Une manière de quitter la gravité, de s’imaginer astronautes et de regarder la Terre de là-haut… Parce que l’espace nous paraît le laboratoire idéal pour réfléchir à toutes les grandes questions qui nous agitent aujourd’hui. Provoquer l’inattendu et ouvrir notre esprit comme l’univers sans limites dans lequel nous flottons, en apesanteur… CRÉDITS : CONCEPTION : Eve Bonfanti, Yves Hunstad / AVEC : Eve Bonfanti, Simonne Moesen, Yves Hunstad, Etienne Van der Belen / CRÉATION LUMIÈRE, SON ET RÉGIE : Léonard Clarys / ASSISTANAT : Caroline Kempeneers. Une production de La Fabrique Imaginaire en coproduction avec le Théâtre VARIA, le Théâtre de Liège le Théâtre de Cusset – Scène Régionale d’Auvergne (France), Equinoxe – Scène Nationale de Châteauroux (France), En partenariat avec le Théâtre du Crochetan (Suisse). Avec le soutien de DdD (Paris-France) et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service du Théâtre

Laissez nous un avis !

16 Messages

  • L’heure et la seconde

    Le 22 avril 2015 à 12:59 par jeanne7

    Le spectacle démarre tout en finesse et en humour,
    avec un Yves Hunstad, brillant, drôle et très à l’aise en Absurdie. Très vite
    hélas, la lourdeur s’installe et le ton, qui s’annonçait poétique, profond et
    chaleureux, s’enlise. Au fil du spectacle, les jolis moments de fantaisie,
    l’empathie et les traits d’esprit se diffusent dans des langueurs, des
    maladresses, touchantes certes, mais génératrices d’un certain malaise voire
    d’ennui.

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 23 avril 2015 à 06:37 par Malou

    Légèreté au début, de l’humour à revendre mais au fur et à mesure de la pièce une lourdeur s’intalle : maladresses, jeux de mots trop recherchés à mon sens.
    Le thème est abordé tantôt trop complexe, tantôt pas assez développé sur l’intéressant retrouvé à mon sens.
    Le décrochage arrive malheureusement très vite, dommage !

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 23 avril 2015 à 10:44 par Charlotte V.

    10, 9, 8, 7, 6, 3, 2 ,1
    ... décollage, décalage toute en finesse...
    plus jamais vous ne prendrez un Kfé de la même manière.
    Comme le souligne ’Ida-Blue’... et puis quelques langueurs, dont chacun fera ce qu’il en voudra, si pour certains c’est de l’ennui, pour d’autres c’est le temps ’suspendu’, le temps en orbite et des fusées de pensées, fermer les paupières une autre manière de quitter la terre -.-
    Le jeu des 4 comédiens est un pur régal qui va se sûblimer au fil des représentations... un vrai coup de coeur pour la fascinante Simonne Moesen et Etienne Van der Belen.
    La scénographie et tous les effets son & lumière dans un décor qui nous embarque valent à eux seuls la curiosité des ’terre à terre’.

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 24 avril 2015 à 02:18 par MarcD

    Yves Hundstad, pour beaucoup -dont moi- c’est une icône depuis des décennies. C’est dire le malaise et la consternation devant ce spectacle... Comme tous le soulignent ici, cela fonctionne les quelques premières minutes, et puis tout s’étiole, s’écrase, à notre embarassement le plus total. On veut une revanche. Cinglante.

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 24 avril 2015 à 09:13 par loulou

    Quel plaisir , au début, de retrouver, l’univers d’Yves Hunstad que j’ai tant apprécie lors de ses spectacles précédents.
    Mais hélas la déception s’est vite installée.
    Quel dommage car j’aime beaucoup cette compagnie.

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 25 avril 2015 à 10:28 par mauvever

    De bons effets techniques,sonores ,visuels et c’est tout !Yves Hunstad m’a habitué à mieux,les deux comédiennes n’étaient pas en grande forme ,diction hachée, hésitationS .le spectacle s’empêtre entre réel et absurdie,on ne sait plus très bien oû on en est .Je me suis royalement ennuyé et à voir mes voisins bâiller et consulter leurs montres tout est dit ! Spectacle monotone,insipide aucune âme.Même si vous avez du temps à perdre,je déconseille

    Mauvevert

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 26 avril 2015 à 06:14 par eruwet

    Certes j’ai été déçue par la Fabrique Imaginaire... Moi qui avais été tellement charmée par leur précédents spectacles ! Mais j’ai quand même passé un bon moment, dans un univers d’entre deux. Les moments du spectacles sont très inégaux (j’ai aimé les moments seuls en scène d’Yves Hunstad mais moins ceux avec les deux comédiennes...) mais l’ambiance est enveloppante et nous évade. Mention spéciale pour les effets sonores et visuels très réussis !

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 29 avril 2015 à 09:52 par miche271

    Cette fois-ci je suis mitigée et je n’ai probablement pas
    "décollé" car l’espérait la troupe. J’ai adore le début qui nous plonge dans un surréalisme
    très cocasse mais ensuite, une fois ailleurs, les longueurs se sont étirées
    longuement…Mais ce n’est que mon humble avis…

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 29 avril 2015 à 12:11 par Domi

    Un spectacle que j’ai aimé... même s’il n’est pas abouti et doit encore être travaillé. Le début laisse présager quelque chose de superbe, mais cela retombe vite... Même les jeux de mots sont parfois trop faciles. Ceci dit, on ne s’embête pas, on prend du bon temps... et c’est déjà ça ! Peut-être attendait-on trop des acteurs/auteurs ?

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 30 avril 2015 à 02:35 par Liza

    J’avoue avoir été franchement déçue. Le propos me plaisait beaucoup. J’ai bien aimé le début de la pièce, cette façon de nous plonger dans la tête d’un écrivain un peu barré, mais très vite on ressent la longueur du texte et on ne voit plus très bien où on est emmené ni ne comprend l’à-propos ni son but.

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 30 avril 2015 à 04:05 par pierreha

    Et bien, je rejoins malheureusement les avis de tous. 

    Une grosse déconvenue pour ceux qui, comme moi, s’attendaient à

    un spectacle de la veine de la "Tragédie Comique" .

    C’est un peu balourd et empesé, comme si Yves et Eve avaient pris un méchant coup de vieux. Les effets scénographiques modernes empêchent l’assoupissement.

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 30 avril 2015 à 11:22 par djalie

    Aie, aie, aie ... mais quelle déception !
    J’avoue avoir été très en colère hier soir, avec le sentiment d’être "prise en otage" dans cette salle que j’aurais aimé quitter...
    Effectivement le début est bien, mais après quelques minutes on décroche complètement. Du coup, même le jeu des acteurs ne passe pas.
    Les moyens techniques mis à disposition semblent disproportionnés par rapport au propos de la pièce.
    Bref, n’en restons pas là, vivement leur prochaine création.

    Répondre à ce message
  • L’heure et la seconde

    Le 30 avril 2015 à 11:31 par fouine56

    Franchement, la fabrique imaginaire s’est muée cette fois en fabrique d’ennui. En effet, un coup dans l’eau.

    Les auteurs nous ont précédemment tant fait voyager avec zéro moyen...ça leur réussit manifestement beaucoup mieux. Les artifices brouillent un propos que je n’ai toujours pas vraiment saisi.

    Mais c’est aussi le droit de la création : proposer des ovnis , essayer et se prendre la comète en pleine tête.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre Varia


Rue du Sceptre, 78
1050 Ixelles