Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

Théâtre | Atelier 210

Dates
Du 17 décembre 2010 au 8 janvier 2011
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.atelier210.be
info@atelier210.be
+32 2 732 25 98

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

Hors-la- loi nous emmène sur des chemins non balisés au théâtre … Nous partons pour l’Ouest Sauvage de John Wayne et Sergio Leone. Il y a un Bon, un Mauvais, une Institutrice provocante, une jolie Putain, et un Puceau ingénu.

« Passe ces menottes autour de tes poignets et montre-moi le bureau du shérif, on va enlever les poussières, te faire un coin douillet et attendre les juges. Car le nouveau shérif c’est moi, connard, et je viens sonner la fin de la récréation. » Le ton est donné… Il est beaucoup question de jeu dans ce texte bourré d’humour. Celui du théâtre. Celui de l’enfance, lorsque nous jouions aux cow-boys et aux indiens.

Comment représenter un western au théâtre ? Est-ce qu’il y aura des flingues ? Des buissons décharnés qui traversent Main Street en roulant sous un vent brûlant et ensablé ? Des yeux bleus dans des gueules toutes sales, ravinées par le tord-boyaux ? I bet so, God damn’it !

Regardez la bande annonce du spectacle via ce lien : http://www.youtube.com/watch?v=8pI4MvZLeJY{{

Dates des représentations : 17,18, 21, 22, 23, 27, 28, 29, 30, 31 déc. et 4, 5, 6, 7, 8 jan., à 20h30

Mise en scène : Jérôme Nayer Avec : François de Saint-Georges, Fanny Hanciaux, Eno Krojanker, Yasmine Laassal, Hervé Piron Scénographie et costumes : Charlotte Bernard Lumières  : Simon Borceux

Laissez nous un avis !

19 Messages

  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 19 décembre 2010 à 01:24 par michele

    Tous les ingrédients du western sont présents . Tout se passe dans une petite ville appelée Body , et il ne s’y passe rien … c’est "l’ennui". Le pari de jouer une pièce de théâtre sur le western est dans ce cas - ci un flop . Le jeu de certains comédiens est peu crédible et j’ai personnellement trouvé la pièce lente et ennuyeuse .

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 19 décembre 2010 à 03:29 par Lou Salome

    j’aime tout ! Mise en scène misant sur les grandes qualités des comédiens, jeu dans le jeu, regards publics, jeu des silences, ...

    Et l’humour ! Oh oui l’humour ! Le regard humoristique sur le western et ses "images", j’adore les contre rôles, le jeu sur le renversement des clichés, la légèreté induite par le "On va jouer au cow boy", et en même temps, l’émotion qui affleure, les petites surprises, le côté polar, "Phèdre" qui débarque, ... je n’en dis pas plus ; allez voir !

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 19 décembre 2010 à 09:58 par mimi2511

    J’y suis allée mais j’ai fait l’erreur de m’y rendre avec ma fille de 8 ans... Trop jeune pour ce type de spectacle, ce type de dialogue surtout mais j’étais embêtée car ça commençait bien, le ton me plaisait, les acteurs, les regards, l’humour... Mais je suis partie au bout de 30 minutes car je ne voulais pas que ma fille entende des choses qu’une fille de 8 ans n’a pas à entendre. Je retourne bientôt revoir cette pièce avec un autre regard...

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 19 décembre 2010 à 12:28 par Lorette

    Ce texte est furieusement bien écrit. Un contenu d’une finesse
    rare servi par une langue savoureuse et un rythme redoutable...Ajoutons à
    cela une mise en scène intelligente et des acteurs tordants (c’est peu dire), ce
    spectacle sans prétention est une petite bombe atomique, n’ayons pas
    peur des mots.

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 26 décembre 2010 à 10:57 par Asaya

    Une pièce tout simplement géniale !! On passe un excellent moment et on en redemande. Le premier tableau donne le ton.On garde le sourire du début à la fin. L’humour est décalé. Les acteurs incarnent à la perfection leur personnage. On les imagine très bien tout droit sortis d’une bande-dessinée, d’un roman ou bien même simple versions vivantes de figurines pour enfants. J’en suis ressortie pleine d’enthousiasme, avec une bonne humeur certaine et...parée pour cette période de fêtes.

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 29 décembre 2010 à 11:22 par aure

    Délicieux ! D’habitude, je n’aime pas les Westerns, c’est triste je sais, mais là, un théâtro western décalé je vote à fond ! D’emblée à l’entrée dans la salle, les acteurs nous attendent et accueillent avec ce petit sourire..Qu’ils ne quitteront pas, nous sommes dans le spectacle avec eux, l’histoire est simple, les dialogues savoureux, aucune vulgarité, suggestions qui font qu’un public d’outre 13 ans peut s’y sentir à l’aise ( mais pas avant, je comprends ! ), un jeu d’acteurs brillant, ils s’amusent autant que nous, cela se sent, pièce ponctuée de chansons folk et danses western, un vrai cadeau de Noël ! Merci à ces talentueux comédiens et à leur enthousiasme !

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 9 juin 2011 à 11:53 par pit111

    Un très grand moment avec des comédiens qui s’amusent. Cette pièce réussit à reprendre tous les clichés du western, de faire vivre une ville sur un plateau. Par différents artifices il, s’approprient le plateau et ainsi une simple ballustrade devient l’étage d’un saloon, les grilles d’une prison, une terrasse. Malgré l’utilisation des codes et des clichés propres au genre, on ne tombe jamais dans la caricature. Une belle réussite où on passe un très bon moment en tant que spectateur.

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi

    Le 15 octobre 2011 à 10:34 par loulou

    Un texte intelligent et plein d’humour, cinq bons comédiens, une mise en scène simple mais efficace, cela donne un spectacle bien agréable et vous fait passer un bon moment (ce qui n’est pas à dédaigner !)

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi

    Le 17 octobre 2011 à 10:22 par lami

    Amusant par l’écriture et le jeu des acteurs, contrairement à la tendance actuelle un nombre d’acteurs fait une diversité de situations mais comme d’habitude le décor doit être apporté dans la tête des spectateurs, dommage.
    Mais ceci-dit c’est un très bon spectacle très divertissant.

    Répondre à ce message
  • Hors-la-loi ( Régis Duqué/ Jérôme Nayer)

    Le 18 février 2013 à 10:45 par Rose Marie

     Spectacle vu le 15/02/2013
    Pas de rythme ,laborieux, ennui rapidement communiqué .
    Où étaient le décallage ,l’imaginaire ,le clin d’oeil ?
    Effectivement de l’enfance on retrouve le côté "amateur ",bricolage mais quand même "content de soi ! " de la mise en scène.
    Par exemple, les longues chorégraphies insipides ou la chanson autour du feu de camp ?..........
    Où est la provocation de l’institutrice ,le pucelage du puceau etc..
    à part quelques écarts de langage qui font patronnage qui ose la transgression donc sans intérêt ,rien de percutant ,vivant donnant du relief ,du plaisir...............
    Vraiment une grande déception partagée par d’autres spectateurs

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Jeudi 30 décembre 2010, par Caroline Paillard

Western sexy, décalages assurés

Deux fanas de western ont écrit (Régis Duqué) et mis en scène (Jérôme Nayer) ce Hors -la -loi, où deux filles et trois garçons jouent, avec bonheur et malice, sur les clichés du western. Savoureux.

C’est quoi, un western ? Un divertissement de cour de récré ou la tragédie grecque adaptée à la société américaine ? La loi et l’ordre, à la Bush, pour un monde macho ? Ou sa transgression par les femmes ? Et ce genre ciné, passé par la bédé (Blueberry, la série française décalée), on en fait quoi au théâtre ? Deux passionnés du genre, Régis Duqué à l’écriture et Jérôme Nayer à la mise en scène, se sont manifestement amusés, avec leurs copains acteurs, déjà passionnés d’un théâtre « hors-les-lois » (du théâtre), à nous composer une parodie drolatique et savoureuse.

Les figures classiques sont là : un shérif sobre (ici), William Blake (tiens, tiens, le nom d’un grand peintre et poète anglais du XVIIIè siècle !), un chef de bande (rigolard) qui règne sur Bodie, un village désert (Franck), un second rôle attendrissant (M. Ripley ou « replay » ?) et deux nanas croustillantes, Lulu et Pearl. Un « espace ring » pour les joutes verbales avec d’astucieux barreaux sur la droite, qui pourront figurer une prison. Avec pour toutes menottes un pan amovible de la chemise de Franck. On va de clin d’œil en clin d’œil avec un shérif qui dégaine…des fruits (de la banane à la pomme) et soumet les nanas amoureuses de Frank à des fouilles corporelles légèrement …érotiques, avant les visites en prison. Un shérif qui lit Phèdre de Racine, retour à la tragédie grecque, via la langue française, occasion parodique de parler de la loi et du tabou de l’inceste. Ajoutez une partie d’échecs qui remplace l’affrontement à coups de flingues, des intermèdes musicaux qui rappellent, en léger décalage de genre (mais pas de pays), la comédie musicale américaine, un rôle superbe dévolu aux deux femmes, Pearl, l’instit d’une folle énergie tous terrains (Yasmine Laasal, la tornade… de rire) et Lulu, la « jeune fille », prostituée (ach, Wedekind et Berg) douce, sensible à la beauté de la langue…française (Fanny Hanciaux, le calme imperturbable face à la tempête Yasmine, très complémentaires les deux « filles »). François de St Georges compose, en Ripley, un second couteau naïf et charmant alors que le duo shérif /mauvais garçon semble avoir été écrit pour des habitués du dialogue décalé, Hervé Piron et Eno Krojanker, la désinvolture souriante de l’un (Hervé) dialoguant avec le tsunami verbal d’Eno, les mots à la place des balles de colt.

A peine quelques « excès » verbaux (en tout petit bémol) d’un texte feuilleté du 1er au 3è degré par Régis Duqué et une mise en scène simple, dynamique et juste de Jérôme Nayer qui, comme tout bon chef d’orchestre, laisse la bride sur le cou aux acteurs pour défendre un texte qu’ils s’approprient et allège la pâte par des gags visuels ou musicaux qui font mouche.

Un des très bons spectacles de l’Atelier 210, qui, décidément, cette saison, confirme son rôle moteur dans la programmation jeune et risquée.

Hors-la-loi, de Régis Duqué, à l’Atelier 210, jusqu’au 8 janvier, réveillon du 31 compris.

N.B. Le texte de Hors-la-loi, comme des centaines d’autres textes de théâtre, en Belgique, France, Afrique et Canada, est publié aux Editions Lansman.

Christian Jade

Retrouvez toutes les critiques de Christian Jade surle site culture de la RTBF

Hors-la-loi : teaser

Atelier 210


Chaussée Saint-Pierre, 210
1040 Etterbeek