Hors-jeu

Bruxelles | Théâtre | Théâtre Les Tanneurs

Dates
Du 8 au 19 novembre 2022
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre Les Tanneurs
Rue des Tanneurs, 75 1000 Bruxelles
Contact
http://www.lestanneurs.be
info@lestanneurs.be
+32 2 512 17 84

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Hors-jeu

« Je veux dire des choses importantes.
Indispensables et nécessaires.
Parler du monde qui m’entoure.
Que ma voix serve à ceux qui n’en ont pas.
Je dois contribuer, je dois construire
Le foot, j’hallucine.
Alors que Gene pourrait nous écrire des mots
Pour parler de tout ce qui nous échappe
De tout ce qu’on a rêvé et qui n’arrivera jamais
De tout ce qu’on nous a dit et qui est complètement faux.
Qui fait déraper nos vies. »
Elles se connaissent depuis trente-quatre ans.
Elles s’appellent Isabelle Defossé et Geneviève Damas.
L’une dit qu’elle est la meilleure amie de l’autre, l’autre juste une bonne copine.
L’une est comédienne, l’autre auteure.
L’une est fan de foot, l’autre coupe la télévision dès qu’elle aperçoit un ballon rond.
L’une fait du théâtre pour s’évader, l’autre pour manifester.
L’une veut réaliser le spectacle de sa vie, l’autre le fait en attendant mieux.
L’une rêve de Kevin De Bruyne, l’autre d’écologie et de féminisme.
L’une souhaite écrire un spectacle sur deux femmes en villégiature au Qatar, l’autre dénoncer les pétro-oligarchies.
Aucune des deux ne fera ce qu’elle imaginait.
Un spectacle où deux femmes tentent de sauver leur amitié en général et le football en particulier.
Une histoire où on ne sait plus bien ce qui est vrai et ce qui est faux.
Un récit qui se construit peu à peu sous les yeux des spectateur·rices.
Une odyssée qui parle d’amour, d’engagement et, de foot !

Distribution

Texte Geneviève Damas
Regard extérieur Aurelio Mergola
Dramaturgie Guillemette Laurent
Jeu Geneviève Damas, Isabelle Defossé et Michel Lecomte
Scénographie Charly Kleinermann et Thibaut De Coster
Création sonore Guillaume Istace
Vidéo Hubert Amiel
Mouvement Sophie Leso
Création et régie lumières Mathieu Bastyns
Avec la participation féérique de Eden Hazard

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Jeudi 17 novembre 2022, par Jean Campion

Se battre comme un diable

Depuis 34 ans, Geneviève Damas et Isabelle Defossé ont vu leur amitié grandir et résister à l’usure du temps. Partenaires dans "Stib", une pièce de Geneviève Damas(2009) , elles incarnaient deux femmes séparées par un fossé profond, qui se découvraient progressivement dans le regard de l’autre. "Hors-jeu" illustre à nouveau la complexité de l’amitié. Très sportive et fan de foot, Geneviève imagine que deux soeurs ont gagné à la loterie, des places pour assister à la Coupe du monde de football 2022. Les deux amies pourraient jouer les rôles de Magda et d’Eva, ces jumelles chançardes... Impossible ! Isabelle veut que sa voix serve à ceux qui n’en ont pas. Elle refuse de cautionner le choix ridicule et scandaleux du Qatar. Pour calmer son indignation, Geneviève lui propose de collaborer au texte. Elle pourra dénoncer les pétro-oligarchies ? Oui ? Alors, c’est d’accord.

Culottée, Isabelle s’empresse de contacter des directeurs de théâtre, pour leur vanter les qualités de ce spectacle en construction. Un zèle qui bute malheureusement sur des visions de la Coupe du monde diamétralement opposées. Ces stades tout neufs, faut-il en apprécier l’élégance architecturale ou concrétisent-ils l’arrogance de nouveaux riches, insensibles à la misère des ouvriers qu’ils exploitent ? Les tensions entre Magda et Eva déteignent sur les comédiennes. Vexée par Isabelle qui lui reproche de se contenter de coups d’un soir, Geneviève la harcèle de questions sur sa vie sexuelle. Celle-ci lui tient tête, au nom de son amour pour un mari plus âgé qu’elle. Des querelles qui cependant ne déracinent pas l’amitié.

"Hors-jeu" s’articule entre la réalité des comédiennes construisant leur spectacle et la fiction de leurs personnages. Les annonces au micro confirment au spectateur qu’il assiste à des scènes de théâtre, mais le dispositif trifrontal lui donne l’impression d’être dans un stade, une arène, pour assister aux affrontements entre Isa et Gene. Malgré leurs différences et leurs divergences, elles se battent pour tenter de donner du sens à leur vie.

Eden Hazard viendra leur rappeler l’importance de cet objectif, en leur lisant un texte de Francis Bacon. Eh oui ! Les dieux du stade viennent au secours des fans, dans "cette histoire où on ne sait plus ce qui est vrai et ce qui est faux". Elle bascule dans le conte de fées. Tout de blanc vêtu, Michel Lecomte apparaît comme un père rassurant, qui encourage les héroïnes à tenir bon et leur promet la victoire.

Depuis qu’elle supporte les diables rouges, Geneviève Damas fantasme sur Kevin De Bruyne. Face à son portrait, elle se lance dans un dialogue surréaliste, s’excusant de ne pas le poursuivre en néerlandais. Cet échange entre la fan paniquée et l’idole bourrue est hilarant. Il illustre la principale qualité de "Hors-jeu" : l’autodérision. Même si elles nous touchent parfois par certaines révélations, les autrices-comédiennes cherchent avant tout à nous amuser. Sans se ménager. Ces féministes osent même danser sur "Femmes des années 80" de Michel Sardou, une chanson particulièrement machiste. Dommage que les différentes séquences ne s’enchaînent pas sur un rythme plus vif. La pièce souffre même de certains temps morts. Cette lenteur incite à comparer l’intérêt de scènes fort diversifiées. Cependant, grâce à leur punch et à leur simplicité, les meneuses de jeu nous aident à apprivoiser ce spectacle insolite et drôle.

Jean Campion

Théâtre Les Tanneurs


Rue des Tanneurs, 75
1000 Bruxelles