Lundi 1er octobre 2012

Henri Sarla peintre de Saint-Idesbald au micro d’Edmond Morrel

D’origine hennuyère, Henri Sarla s’inscrit de plain pied dans la lumière de la Mer du Nord...

Certes Saint-Idesbald, Koksijde et Oostduinkerque ne forment plus qu’une seule entité administrative. Mais cette fusion n’enlève rien à l’identité de chacune de ces stations balnéaires du Nord, en particulier à Saint Idesbald qui avec Paul Delvaux, Taf Wallet, Walter Vilain est un espace pictural en soi. A ces noms dont la notoriété a traversé les frontières il convient d’ajouter celui d’Henri Sarla que nous avons rencontré dans son atelier.

Henri Sarla peintre de l’instant magique

Certes Saint-Idesbald, Koksijde et Oostduinkerque ne forment plus qu’une seule entité administrative. Mais cette fusion n’enlève rien à l’identité de chacune de ces stations balnéaires du Nord, en particulier à Saint Idesbald qui est un espace pictural en soi. Suffisent à le démontrer les Paul Delvaux, Taf Wallet et Walter Vilain dont les noms ont traversé les frontières.

Aujourd’hui il convient d’ajouter celui d’Henri Sarla.

Nous l’avons rencontré dans son atelier.

Au hasard d’une promenade dans le Strandlaan, à quelques rues de l’"Horloge", qui s’élève dorénavant dans un gris aussi moderne que triste, un tableau exposé dans la galerie YES Art Gallery éveille dans le coeur du passant une émotion nostalgique. Une toile signée Henri Sarla a restitué l’exacte émotion nostalgique de ce qu’est Saint Idesbald et tant d’autres lieux au long de la côte. Dans la magie de l’émotion nourrie de l’enfance, le peintre a saisi l’essentiel : une architecture de briques jaunes et de ciment blanc, que les lumières de chaque saison mettent en valeur, des lignes aux rondeurs dunaires, des courbes automobiles qui font fi de l’aérodynamisme, des envahissements de sable sur les briques rouges de la digue, des corps en vacance qui se désaltèrent de soleil et d’embruns.

Henri Sarla est un de ces peintres dont vous conservez longtemps dans le coeur cette sorte d’innocence mélancolique à laquelle il vous abandonne dans le miroir de ses tableaux.

Ses oeuvres récentes explorent dans la lignée d’un Hopper le quotidien que lui inspirent d’anciennes photos de famille. Il en explore la gestuelle figée et souriante de ces modèles de l’instantané, il extrapole la maladresse des cadrages, il va ainsi dans la lumière des êtres et il nous émeut.

Si vos pas vous mènent à Saint Idesbald ou dans l’une ou l’autre exposition qui accueille les oeuvres d’Henri Sarla, interrompez la marche du temps et entrez dans son univers. L’émerveillement est au rendez-vous.

Edmond Morrel

Vous pouvez voir les toiles d’Henri Sarla dans la Yes Art Gallery à Saint-Idesbald.

Adresse :
Strandlaan, 239c
B-8670 Koksijde

L’Espace Venta à Liège accueillera une exposition des oeuvres de Henri Sarla (qui exposera en compagnie du sculpteur Jacques Dufrane) du 6 au 28 octobre 2012.

Adresse :
Rue Hors-Château,90
4000 Liège