Haroun

Uccle | Spectacle | Centre Culturel d’Uccle

Dates
Jeudi 6 octobre 2022
Horaires
Tableau des horaires
Centre Culturel d'Uccle
Rue Rouge, 47 1180 Uccle
Contact
http://www.ccu.be
reservation@ccu.be
+32 2 374 64 84

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Haroun

Loin des codes du genre, Haroun ose tout, parle racisme, politique, religion, écologie, simplement, sans méchanceté ni vulgarité. Avec lui, pas de sujets tabous, pas de leçons de morale, pas de jugement, juste l’observation pointue et sans concession des incohérences qui jalonnent nos vies.

Un humoriste « conscient », aussi à l’aise au Jamel Comedy Club qu’en citant Céline ou Flaubert ; qui préfère parler de l’humour comme d’une « arme de réflexion massive », en privilégiant le message plutôt que de faire « rire avec des choses creuses » .

Distribution

Interprète : Haroun
Mise en scène : Thierno Thioune

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Mardi 18 octobre 2022, par Chloé Clemens

Haroun

Peut-on rire de tout, vraiment ? Ce soir, c’est à cette question qu’Haroun a voulu répondre : ça a duré deux heures et personne n’a été épargné.

Entre analyse fine de l’actualité politico-sociale et jeux de mots dignes de dîners de famille qui n’en finissent pas, il a tordu le cou à la langue, au spectateur, autant qu’ à lui-même.

Sur la scène du centre culturel d’Uccle, il nous a engagé dans une lutte de laquelle on revient toujours perdant…et ce n’est peut-être pas plus mal. De la façon la plus frontale qui soit, il nous a mis face à nos contradictions, nos doutes et nos peurs sur l’avenir. Des dichotomies, il en fait son aire de jeux.

Avec habilité et beaucoup de finesse, il a capté notre air du temps en l’invitant à se mettre en perspective ( voire à se réviser complètement). Les strates qu’ils mobilisent sont nombreuses, de l’extrême droite à la pop culture : tout est bon pour faire des blagues, tous les niveaux de langue constituent des fonds de commerce. Après tout, foutu pour foutu, mieux vaut en rire qu’en pleurer.

Haroun crée son rythme avec le spectateur, se nourrit de lui tout au long de la spectacle. Le public participe pleinement au montage et donne vie à un lieu de représentation intimiste et fluide où l’on n’est jamais seul, même avec soi-même. Finalement, un spectacle d’une grande créativité qui, au travers d’un regard critique acéré prouve que le réel peut parfois être plus fictionnel que la fiction elle-même, pour notre plus grand plaisir.

Le contrat est donc rempli : on a bien rigolé.

Centre Culturel d’Uccle


Rue Rouge, 47
1180 Uccle