Samedi 2 juin 2012

Ecoutez Véronique Biefnot au micro d’Edmond Morrel

Le deuxième volet de la trilogie d’une nouvelle venue dans l’édition littéraire

Héloïse d’Ormesson a eu le nez fin lorsqu’elle a décidé de publier le manuscrit d’une inconnue (dans le monde de la littérature) que lui transmettait un libraire de Bruxelles.

"Les murmures de la terre" de Véronique Biefnot aux editions Héloïse d’Ormesson

Héloïse d’Ormesson a eu le nez fin lorsqu’elle a décidé de publier le manuscrit d’une inconnue (dans le monde de la littérature) que lui transmettait un libraire de Bruxelles. Ce premier roman de Véronique Biefnot réunit bien vite autour de Naël et Simon, les personnages centraux du récit, un public heureux de retrouver le bonheur de lire une histoire, de se laisser enchanter, intriguer, effrayer, indigner par les péripéties de "Comme des larmes sous la pluie" à propos desquels nous avions rencontré l’auteure.

Au moment où ce premier livre est consacré par sa parution en "Livre de Poche", paraît le deuxième tome, "Les murmures de la terre". En ce moment, Biefnot est en train d’écrire le troisième et dernier volume de ce qu’elle avait voulu dès le départ, sous forme de trilogie. Autant le premier s’inscrivait dans la ligne "thriller", autant le deuxième se déploie comme un roman d’initiation. Naël, en quête de sa mémoire occultée, accepte de réaliser un voyage en Amérique du Sud qui deviendra un rituel initiatique Indien.

Je vous propose d’écouter Véronique Biefnot dans cet entretien suivi de lecture de trois passages du livre et de vous plonger ensuite dans ces murmures frémissants.

Edmond Morrel