Deux hommes tout nus

Saint-Josse-Ten-Noode | Théâtre | Théâtre Le Public

Dates
Du 10 novembre au 31 décembre 2015
Horaires
Tableau des horaires
Le Public
rue Braemt, 64-70 1210 Saint-Josse-Ten-Noode
Contact
http://www.theatrelepublic.be
contact@theatrelepublic.be
+32 80 09 44 44

Moyenne des spectateurs

starstarstar-halfstar-offstar-off

Nombre de votes: 4

Deux hommes tout nus

Maitre Alain Kramer, brillant avocat parisien, marié, père heureux, bobo très, très aisé, mène une vie rangée que rien ne trouble. Jusqu’à ce petit matin où il se réveille dans le canapé de son salon... nu. A ses côtés, son conseiller fiscal, Nicolas Prioux. Nu lui aussi. Va falloir expliquer cela à Madame Kramer ! Mais par où commencer quand on ne se souvient pas soi-même de ce qui est arrivé ? Dans un univers rempli de repères rassurants, l’aventure de notre avocat l’est nettement moins : plus rien n’est explicable, plus rien n’est rationnel !

Un spectacle de fin d’année, pour se détendre, se dérider, rire et se divertir avec, à la barre, Alain Leempoel et au jeu Michel Kacenelenbogen et une troupe de joyeux drilles, se débattant dans les marécages d’une situation totalement inédite et inextricable écrite par l’un des auteurs de comédie le plus en vue du moment. Mais rassurez-vous, ça n’arrive qu’aux autres… quoique ?!

Assistanat à la mise en scène : Laetitia Salsano
Créateur son : Laurent Beumier
Créateur lumière : Marcel Derwael

UNE CRÉATION ET PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC.

Distribution

De Sébastien Thiéry. Mise en scène : Alain Leempoel. Avec Michel Kacenelenbogen, Nicolas Buysse, Isabelle Paternotte et Laetitia Salsano

Laissez nous un avis !

6 Messages

  • Deux hommes tout nus

    Le 10 novembre 2015 à 14:31 par vansteen

    Excellente comédie bien écrite avec des dialogues savoureux. Les comédiens s’en donnent à cœur joie pour mettre nos zygomatiques à rude épreuve pendant 1h45. La fin pourra laisser le spectacteur sur sa faim, mais ce n’est pas une raison pour bouder son plaisir… Dépêchez-vous de réserver vos places, vous ne le regretterez pas.

    Répondre à ce message
  • Deux hommes tout nus

    Le 18 novembre 2015 à 23:55 par Ferre

    La pièce commence de manière pour le moins inattendue et immédiatement délirante … Elle se termine de manière totalement inattendue et sans doute déroutante … Un peu décevante ?
    Entre les deux, on rit beaucoup et, sans aucunement négliger les 2 rôles féminins peu caricaturés, on savoure l’excellent jeu des 2 hommes … tout nus …
    Perso j’ai particulièrement apprécié Nicolas Buysse en « chien battu », son partenaire Michel Michel Kacenelenbogen étant aussi, quant à lui, brillant dans ses différentes attitudes. E
    En résumé : un vrai bon moment dans une chouette mise en scène.

    Répondre à ce message
  • Deux hommes tout nus

    Le 20 novembre 2015 à 11:20 par juliette

    on attendait avec impatience une pièce où ce sont les hommes et non les femmes qui se dénudent- pas mal - on rit franchement à cette comédie ou plutôt vaudeville à l’envers ...le début est inattendu mais la fin aussi - une fin ouverte. le jeu des comédiens est excellent et on passe une soirée agréable - que demander de plus ?

    Répondre à ce message
  • Deux hommes tout nus

    Le 10 décembre 2015 à 10:05 par chrisdut

    Très bon moment avec ces deux hommes tout nus. Un peu moins dedans que pour d’autres comédies, (j’avais déjà ressenti ça avec "Qui est monsieur Schmitt ?") , cette pièce reste tout de même efficace. Sébastien Thiéry amène toujours une réflexion sociétale mais cet exercice fait qu’au final, il en oublie parfois certains rouages qui en ferait des comédies parfaites où on s’éclate à 100%. Mis à part cela , on apprécie le jeu des comédiens et les moments de relâche de Michel Kacenelenbogen et Nicolas Buysse lors de fous rires survenant à des moments délicats pour notre plus grand bonheur. A conseiller pour passer un excellent moment de divertissement mais aussi de réflexion.

    Répondre à ce message
  • Deux hommes tout nus

    Le 11 décembre 2015 à 01:16 par afrg

    En cette période de sinistrose, trop rares sont les comédies. Cette pièce est l’occasion de rire de bon coeur, grâce à l’abattage des comédiens et aux situations loufoques générées par la mauvaise foi du personnage central. La fin laisse cependant un peu... sur sa faim.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Jeudi 26 novembre 2015, par Gaëtan Bayot

BREAKING NEWS : deux hommes tous nus signalés à Saint-Josse !

D’après les informations exclusives de notre envoyé spécial, maître Kramer, brillant avocat, marié et père de famille se serait réveillé hier dans le canapé de son salon, nu aux côtés de monsieur Prioux, son conseiller fiscal. Jusqu’à présent les deux hommes affirment ne pas savoir comment ils se sont retrouvés dans cette situation embarrassante. Alors : amnésie, coup de foudre ? Leurs tentatives d’explication à madame Kramer ne font que brouiller les pistes. Affaire à suivre…

A l’heure où le climat de notre pays risque de virer à l’angoisse, qu’il est bon de rire, rire et rire encore, cette comédie de Sébastien Thiéry dépasse largement la situation (inédite) de départ. Deux hommes nus qui se réveillent dans les bras l’un de l’autre sans savoir comment ils sont arrivés dans ce canapé, ce n’est déjà pas banal. Et ceci étant posé, l’histoire ne fait que commencer. Il est des spectacles qu’on recommande mais qu’on ne peut raconter tant le texte nous emmène là où on n’imagine même pas être embarqué. Parce qu’ici l’auteur nous tient en haleine et déjoue tous les pronostics imaginables.

Voici le genre de pièce qu’on a envie de revoir. Parce que quand on en connaît la fin, on prend un malin plaisir à savourer le chemin par lequel on nous emmène. Et pourtant, deux hommes (physiquement) tous nus pourraient facilement virer à la gaudriole. Ici, il n’en est rien. L’impression générale de ce spectacle est l’élégance. Tant dans la scénographie que dans les costumes. Oui, il y en a aussi…

La mise en scène, précise et farfelue, est assurée par un petit nouveau dans le genre, Alain Leempoel, qui se lance avec brio dans l’exercice. Et pour réussir ce pari, il fallait un duo capable d’embrasser cette histoire. L’alchimie entre Michel Kacenelenbogen et Nicolas Buysse est troublante. Est-ce une piste quant à l’histoire ? Oui, non, peut-être ? Va savoir… Ces deux-là prennent un malin plaisir que nous partageons sans réserve. Gros coup de cœur aussi pour Isabelle Paternotte, perplexe et pétillante madame Kramer qui découvre son mari en situation pour le moins inattendue. Entre mensonge et rebondissements, elle ne se départit ni de son chic ni de sa pretty attitude pour démêler les apparences, ce qu’elle imagine et ce qu’on voudrait lui faire croire.

Tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de cette comédie, une pièce drôle, intelligente, subtile et surprenante. Devons-nous encore vous expliquer à quel point on vous la recommande ?

Deux hommes tous nus

Théâtre Le Public


Rue Braemt, 64 70
1210 Saint-Josse-Ten-Noode