Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

Théâtre | Théâtre de Poche

Dates
Du 27 mai au 14 juin 2014
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.poche.be
reservation@poche.be
+32 2 649 17 27

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert Du 27/05 au 14/06/2014 à 20h30

Un spectacle du Théâtre de Poche en collaboration avec la Compagnie Madame Véro

Mise en scène : Aurore Fattier - Assistante à la mise en scène : Lise Wittamer
Avec : Adriana Da Fonseca et Viviane Thiébaud
Scénographie : Olivier Wiame - Lumières : Xavier Lauwers - Costumes : Prunelle Rulens
Musique : Ségolène Neyroud - Dramaturgie : Sébastien Monfè - Vidéo : Fanny Donckels
Maquillages : Zaza Da Fonseca
Durée : 1h15
Dès 15 ans

Soyez les bienvenus, jeunes vierges et jeunes puceaux réunis ! Jeunes vierges, vous voulez devenir un femme parfaite : jeune, belle, intelligente, propre, blonde, et ressemblant à Beyoncé dans le nouveau top H&M à 9,99 euros ? Jeunes puceaux, vous voulez être un homme parfait : brun, musclé, riche, ayant une grosse voiture ? Du haut de vos seize ans, vous trouvez que le mariage et le couple sont plus que jamais à la mode ? Vous vous demandez comment être une amoureuse parfaite ? Comment être un amoureux parfait ? Et surtout comment rester amoureux malgré le carcan du couple, du mariage et le poids de la crise ?

Laissez nous un avis !

15 Messages

  • Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

    Le 27 mai 2014 à 09:03 par cybemi

    Si les actrices se donnent beaucoup de mal et même si nous comprenons bien le sujet, l’aliénation que peut constituer le mariage et la vie de couple particulièrement pour les femmes, le texte, les différentes scénettes ne sont en rien drôle ni même intéressants. On s’ennuie en espérant que cela s’arrange et on regrette de n’avoir pas fait comme d’autres : partir avant la fin. Quant à la participation forcée d’une spectatrice, on aurait difficilement faire plus lourd. Je partage donc les avis précédents sans restriction.

    Répondre à ce message
  • Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

    Le 27 mai 2014 à 11:59 par hello1

    La salle a eu l’air d’apprécier, moi non. J’ai assisté à la pièce jusqu’au bout, par respect, mais je n’ai ou pas compris ou ce n’est pas le style de pièce que je puis affectionner, même si j’apprécie différentes styles. Il est vrai que je n’ai plus "16 ans" et que je ne les ai pas eu "en 2014", mais même pour ce public-là je reste sceptique tant les stéréotypes sont présents et pressants. Que chacun se fasse son opinion.

    Répondre à ce message
  • Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

    Le 27 mai 2014 à 12:17 par Alexei

    J’en suis ressorti quelque peu bouleversé de ce spectacle, c’est intéressant, les textes sont pas mal et assez véridique avec pour question la place du couple dans la société et les codes imposés aux hommes et aux femmes. La mise en scène est bien décallée mais malgré tout j’en ressors déçu parce que je m’attendais à un quelque chose de drôle et j’ai trouvé que ce ne fût pas le cas malheureusement.

    Dernière chose, pour les spectateurs n’aimant pas se faire interpeller, il y a un passage où c’est le cas.

    Répondre à ce message
  • Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

    Le 29 mai 2014 à 10:50 par Doctora

    Mise en scène intéressante, bonne utilisation de la vidéo. Les actrices se démènent mais, comme dit Sbena, elles crient, c’est insupportable. Oui, il y a du rythme, mais on s’essouffle à tenter de le suivre. Et, d’accord avec Cybemi : la participation forcée d’un spectateur est de mauvais goût. Le thème féministe aurait pu être intéressant, mais il est lourdement traité. La dernière scène contraste avec l’ensemble, mais elle arrive trop tard... Mon impression à la sortie du spectacle : de la fatigue.

    Répondre à ce message
  • Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

    Le 30 mai 2014 à 11:48 par pierreha

    Ce spectacle n’est pas digne du Poche. Absence totale de finesse. Délire potache.

    Il faudrait également s’interroger sur la tendance des jeunes duos féminins sur scène 

    à produire désormais à tout prix de l’anti-séduction. 

    Dans la même veine, on a déjà dû subir "Sybille" aux Riches-Claires ou "Les Moutons" à la Balsamine en 2013 ou encore "PRE" au Varia.

    Pourquoi ce questionnement sur la féminité débouche t-il sur une forme d’auto-dénigrement ? 

    Ces comédiennes semblent ne pas réussir à formuler autre chose qu’une forme de complaisance masochiste.

    Pire : ces dénonciations sont creuses et stériles en ce sens qu’elles n’ébauchent pas la moindre réponse

    aux questions légitimes que posent, entre autres, le formatage du corps féminin et la place des femmes dans la société.

    Répondre à ce message
  • Conseils pour une jeune épouse de Marion Aubert

    Le 8 juin 2014 à 03:35 par manonma

    C’était marrant, très marrant par moments mais je suis tout de même un peu déçue que la réflexion n’aille pas plus loin. Spectacle un peu creux dans l’ensemble, et peut-être Mme Fattier avait l’ambition de proposer un bon moment de divertissement, ce que j’ai trouvé réussi, et félicitations aussi aux comédiennes. Ma question est qu’est-ce que ce spectacle fait au Poche ??

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre de Poche


Chemin du Gymnase, 1 A
1000 Bruxelles