Cendrillon, ce macho ! - COMPLET ! COMPLET ! COMPLET !

Théâtre | TTO - Théâtre de la Toison d’Or

Dates
Du 4 décembre 2008 au 31 janvier 2009
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.ttotheatre.be
info@ttotheatre.be
+32 2 510 05 10

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Cendrillon, ce macho ! - COMPLET ! COMPLET ! COMPLET !

"Cendrillon, ce macho !"
de Sébastien Ministru

Avec Laurence Bibot, Bruno et Marla, Jean-François Breuer, Julie Duroisin, Antoine Guillaume, Maman et Frédéric Nyssen
Mise en scène de Nathalie Uffner

Le Mari du Roi, c’est le Rein ?

Et si Cendrillon était un homme ? Partant du principe que le Prince charmant en est un aussi, cela nous donne le premier Cendrillon gay. Et au bout, quelques questions pas si innocentes que ça. Qu’adviendra-t-il le jour où un Prince Héritier fera son coming out ? Et quand ce Prince montera sur le trône, comment va-t-on appeler son mari : un Rein ? Voilà que la politique, dans sa version la plus loufoque, fait son entrée au TTO. Un spectacle royal de fêtes de fin d’année, écrit par Sébastien Ministru, joué notamment par la reine Bibot, costumé et décoré par le créateur Xavier Delcour et Didier Vervaeren, directeur artistique de la Maison Delvaux. Cendrillon gay, vraiment très très gai, une méga production, dans la lignée d’eXcit et de Feeeeeeever, que Hollywood nous envie déjà.

Tarifs : 25€/adulte - 20€/senior - 10€/étudiant et demandeur d’emploi

Laissez nous un avis !

40 Messages

  • Cendrillon, ce macho ! - COMPLET ! COMPLET ! COMPLET !

    Le 6 décembre 2008 à 01:37 par indoboy

    A mourir de rire !!

    Plié en quatre du début à la fin devant cette comédie exceptionnelle de Sébastien Ministru, prétexte à beaucoup d’humour, de superbes numéros d’acteurs, des chorégraphies sentimentalo-comiques, des fous rires, côté public comme côté acteurs, et un peu de romance... Que c’est beau l’amour !

    Le couple tout à fait charmant de Cendrillon (Frédéric Nyssen, rôle le plus difficile de la pièce sans doute, puisque le moins caricatural, interprété avec justesse et émotion) et du Prince Charmant (Antoine Guillaume, jeune héritier du trône délicieux de maladresse)...
    Une exceptionnelle (que dis-je, formidable ! Etourdissante de drôlerie) Laurence Bibot dans le rôle de la marraine shootée et alcoolique de Cendrillon... qui n’hésite pas à piocher dans son exceptionnel répertoire de voix et de personnages : si vous l’avez aimée en one-woman-show, vous l’adorerez ici !
    Grande (re)découverte de Julie Duroisin, que j’avais eu le plaisir de voir dans "Les Dernières Volontés" ou "Page Blanche", qui compose ici un personnage loufoque, décalé, drôlatique... et exécute un somptueux play-back sur sa première chanson !

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! - COMPLET ! COMPLET ! COMPLET !

    Le 8 janvier 2009 à 09:40 par Walter

    Un spectacle haut en couleurs, des personnages attachants et émouvants parfois. On a envie de croire et finalement on y croit.
    Loin des folles méchantes et hautaines, les personnages de cette pièce vous diront à travers leurs loufoqueries à quel point ils vous aiment.Vous ne pourrez que les aimer en retour.Bravo, toutes mes félicitations.

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 16 décembre 2009 à 07:33 par Naira

    Fraîchement inscrite en tant que chroniqueuse sur lebourlingueurdunet, jeudi quatre décembre 2008, j’e l’honneur d’assister à la première de "Cendrillon, ce macho !".

    Le principe est attrayant : revisiter un conte de fée et casser
    le stéréotype de la jeune femme tombant (de la manière la plus
    fortuite, bien sûr) sur son prince charmant (Bardaf, c’est l’embardée
     !) pour terminer par ce sempiternel verdict : « ils vécurent heureux et
    eurent beaucoup d’enfants ». Et bien, oui, après tout « Et si
    Cendrillon était un homme », Y aurait t’il une princesse charmante ?
    Non. Sébastien Ministru ne voulait pas s’arrêter en si bon chemin : Et
    si le prince charmant ne cherchait pas sa princesse mais son prince ?
    D’autres questions plus préoccupantes apparaissent : Que se
    passerait-il si un prince héritier clamait son homosexualité ? Et pire,
    s’il réclamait le droit de se marier avec un homme, chamboulant ainsi
    tout le politiquement correct et l’étiquette à laquelle on ne doit pas
    décoller ?
    « Le Mari du Roi, c’est le Rein ? »
    C’était donc curieuse de voir comment ce thème délicat allait être
    traité que je m’assis dans les sièges de la salle de spectacle. Le
    Résultat ?

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 16 décembre 2009 à 07:34 par Naira

    Une pièce mélangeant théâtre, comédie musicale, parodie, humour tantôt
    absurde, tantôt satirique… Des comédiens superbes, des costumes
    originaux, une mise en scène minutieuse, des chorégraphies travaillées
    et du rire… du début à la fin ! Vous êtes tenus, bien sûr, d’apprécier
    l’humour décalé, les loufoqueries, les strass, les paillettes et les
    chansons disco !

    C’est aussi un équilibre parfait entre un texte qui, mine de
    rien, implante ce « conte de fée » dans un contexte très actuel
    oscillant entre clin d’œil et critique incisive et une scénographie qui
    réussit à l’accentuer et le mettre en exergue de manière subtile et
    plaisante.

    On regrette que le thème initial ne soit pas travaillé avec
    un zeste de sérieux et de profondeur en plus mais… Cela étant… Le
    spectacle ne manquait pas de charme (et Cendrillon non plus d’ailleurs
     !)

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 1er janvier 2010 à 10:31 par dozze1

    Vivement l’usage des zapettes dans les théâtres ! Cendrillon revisité(e) par Ministru, c’est d’une rare indigence. Pathétiquement belge en quelque sorte. A proscrire pour ceux qui n’effectuent qu’une sortie "théâtrale" par an. En ce qui me concerne, je vire mon abonnement au "Soir" pour incompétence notoire (ou connivence avérée) du critique qui a osé dire du bien de cette sinistre mascarade. Je fais un pari : supprimez la musique de la dernière scène et y’aura pas 30 secondes d’applaudissements au final...

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 7 janvier 2010 à 12:43 par nico*

    CENDRILLON, CE MACHO !
    J’ai adoooooooré !
    Je reviens du théâtre de la toison d’or. Les yeux pleins d’étoiles et les zygomatiques douloureux.On m’avait recommandé ce spectacle et j’en remercie encore tous ceux qui m’y ont amené.On rit du début à la fin et on en sort avec la "banane".J’y retourne avec des amis.
    A consommer sans modération

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 9 janvier 2010 à 02:42 par patel

    Comme à chaque fois, Ministru nous emmène dans son univers barré et peuplé de créatures rocambolesques et de performances décalées.

    La marraine junkie( Laurence Bibot) et la secrétaire (Julie Deroisin) seules éléments "féminins" sont formidables. Les comédiens attachants et la troupe de Chez Maman fort complices.

    On rit beaucoup.

    Un trés bon spectacle

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 21 janvier 2010 à 03:09 par Robert

    Voilà une pièce à première vue sympathique. Ah ! oui, il y a Bibot, et aussi Maman. Est c’est de Ministru ? On peut donc y aller et se laisser aller. Sans complexe. C’est vrai que c’est pas joué terrible terrible, mais bon, on est là pour s’amuser et pas trop critiquer. Et puis vous aller me dire : et le fond, on s’en fout, non ? Et bien justement pas. Mais pas du tout. Il y a de longues années de cela, on rigolait bien de la Cage aux Folles, moi le premier. Et j’en rigole encore, mais en sachant que c’est une pièce écrite il y a déjà longtemps. Mais écrire une pièce de nos jours et jouer sur plein de stéréotypes qui font bien rire Monsieur tout Le Monde, soit. Mais alors qu’on ait le courage d’y aller à fond. Sous prétexte d’un conte kitsch, on se préserve d’en montrer trop. Un seul exemple : le noir se fait au moment du bisou. J’ai cru à un moment n’être plus au même siècle. On va me répliquer que ce n’est pas du théâtre revendicateur. Peut-être, mais alors il devient un peu nauséeux pour moi.

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 29 janvier 2010 à 02:56 par cloquet

    Oui, divertissant, sympathique, pas toujours très juste, le niveau pas nécessairement élevé et question playback ce n’était pas, non plus, tout à fait ça. Cet ensemble m’est apparu comme assez vieillot, futile et très peu innovateur. J’y ai pris autant de plaisir qu’à LA REVUE … chacun comprendra à sa manière. Le soir où j’y étais (TTO) il n’y a pas eu d’ovation et certainement pas la mienne. BOF.

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho ! (au Centre Culturel d’Uccle)

    Le 31 janvier 2010 à 12:45 par gael58

    J’ai assisté à la dernière au TTO hier (en plus de l’avoir déjà vu l’an dernier).Standing ovation à la fin du spectacle comme il se doit. Spectacle drole, décalé et parlant de sujets préoccupants dans notre société (même si abordés que superficiellement parfois). C’est un bonheur de voir des comédiens ne se prenant pas au sérieux pour faire passer un moment de pur bonheur aux spectateurs !
    Si vous aimez l’humour décallé, gay et ne pas vous prendre au sérieux, ce spectacle est fait pour vous ;) Foncez aux prolongations vous ne le regretterez pas !

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho

    Le 24 décembre 2010 à 02:06 par paola

    J’ai passé une excellente soirée... humour, légerté... on s’amuse, on rit, pas de prise de tête. C’est simple : courez-y si vous avez envie de vous changer les idées !

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho

    Le 27 décembre 2010 à 06:00 par TTO

    Le TTO vous informe que - suite à l’incendie du bâtiment attenant au théâtre survenu la nuit du 22 au 23 décembre - le spectacle "Cendrillon, ce macho" ne se jouera malheureusement plus au Théâtre de la Toison d’Or mais au THEATRE MOLIERE, dans la Galerie de la Porte de Namur (Square du Bastion n°3, Ixelles, à 2 pas du TTO).

    Les représentations reprendront dès ce mardi 28 décembre à 20h30.

    La salle du Théâtre Molière étant plus grande, nous pourrons déplacer les spectateurs des 23 et 25 décembre lors des prochaines représentations. Si vous êtes dans ce cas, notre équipe reprend contact avec vous dès aujourd’hui.

    Actuellement, nous sommes toujours dans l’incapacité de vous répondre par mail. Par contre, nous avons ouvert 3 lignes téléphoniques. Vous pouvez nous joindre au 0493.10.84.66 - 0493.10.84.67 - 0493.10.84.68.

    Merci d’utiliser exclusivement ces trois numéros et de ne pas appeler le Théâtre Molière.

    Autres modalités :

    - Nous ne pouvons assurer le service du resTTO excepté pour le soir du Réveillon (sous réserve)

    - Le Parking de la Toison d’Or (tarif : 0,60 euros pour 3 heures) est toujours ouvert. Garez-vous au P3, sortez par la Galerie de la Toison d’Or, traversez la chaussée d’Ixelles et marchez (50 mètres) jusqu’à l’entrée de la Galerie Porte de Namur se situant à côté du Cinéma Vendôme (Chaussée de Wavre).

    Merci pour votre compréhension.

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho

    Le 5 janvier 2011 à 04:48 par verlinde

    super spectacle. C’est drôle, léger...
    Un beau défi quand-même de s’attaquer à un classique du genre, d’avoir modernisé tout ça d’une manière surprenante. Défi réussi, nous avons tous passé une soirée hilarante !

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho

    Le 3 février 2011 à 12:58 par iazu

    Nous avons vu cette pièce la saison dernière.
    Elle a été écrite par l’incroyablement beau et talentueux Sébastien MINISTRUUUUU (roulement de tambour) !!!!
    Si la distribution est toujours la même alors, c’est la non moins talentueuse "maman" qui tient le rôle de la marâtre de cendrillon.
    La pièce est pétillante et sans prétention. Elle est drôle et c’est un vrai plaisir de voir la sexualité du prince traitée comme le cadet des problèmes que pose ce couple. (non vous n’aurez pas droit au sempiternel refrain sur les homos si mal dans leur peau)
    En un mot : inmanquable.

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho

    Le 25 novembre 2011 à 06:28 par chrisdut

    Soirée magnifique passée au CCU avec toute cette joyeuse troupe. On y rit de bout à bout et une fois de plus, Sébastien Ministru fait mouche. Ce cendrillon des temps modernes nous donne un très bon moment de fous rires et d’ouverture d’esprit. En ce mois de novembre, celà fait du bien au moral. Laurence Bibot en marraine alcoolo y est tout simplement géniale. Julie Duroisin y est magnifique (petit coup de coeur pour cette actrice) , Antoine guillaume assume de nouveau et assure vachement. La bande à Maman fout le feu au niveau ambiance et Cendrillon, ah cendrillon ! On est sous le charme bien évidemment. A voir d’urgence.

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho !

    Le 20 décembre 2012 à 12:04 par Pattrick

    C’est la cinquième saison, et je n’avais pas encore vu ce Cendrillon. Et quand je dis "ce", jene parle pas du spectacle, mais bien de lui, Cendrillon.
    Et quelle belle surprise ! Cela démarre en fanfare et en bons mots. A un rythme d’enfer, les acteurs enchaînent les tableaux, les chansons et les pas de danse.
    Tout se fait dans la bonne humeur. Pas trop de surprise, on connait l’histoire, mais revisitée en gay, c’est bien plus coloré !

    Une soirée de rire et d’émotions (un grand hoooo huuummmm poussé par toute la salle lors de la scène de fin).

    Peut-être un peu trop de chanson ? mais cela fait partie de la fête.

    A voir, vraiment, pour passer s’en sans rendre compte, une bonne soirée de rire et de bonheur.

    Merci !

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho !

    Le 18 février 2013 à 02:30 par Marc

    Divertissant et bien rythmé, j’ai enfin découvert "Cendrillon, ce macho !" qui est devenu l’un des "tubes" du TTO et, même si je dois dire que j’ai sincèrement apprécié cette soirée (surtout Laurence Bibot absolument hilarante dans son rôle de marraine), j’ai quand même été un peu déçu par la mise en scène assez basique et le décor un peu cheap.
    Le texte, bien que drôle, ne m’a pas non plus semblé extraordinaire : c’est une simple version "décalée" du conte bien connu.
    Bref, malgré le plaisir procuré, j’ai un peu du mal à comprendre le succès prolongé de ce spectacle où certains acteurs semblent aussi assez approximatifs. A titre de comparaison, il me semble par exemple qu’un autre spectacle du TTO comme "Purgatoire" mérite davantage son succès vu les grandes qualités dont il fait preuve.

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho !

    Le 27 décembre 2013 à 11:47 par wonderland

    J’attends avec impatience de revoir ce spectacle réjouissant ! Conte de fées pour adultes qui ont envie de rire. Les comédiens sont excellents et nous emmènent de rebondissement en rebondissement. Les répliques fusent, décalées et drôles, émouvantes parfois...
    Un spectacle que je recommande pour une soirée délassante à souhait !

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho !

    Le 24 février 2014 à 11:29 par Tylman

    Un véritable condensé de bonne humeur où légèreté et humour se mêle avec bonheur. C’est drôle, c’est frais, ça ne vole pas toujours très haut mais ça fait souvent mouche.

    Sébastien Ministru retrouve ses habitués (Antoine Guillaume, Laurence Bibot, Frédéric Nyssen, Maman,...) et pour une saison de plus rempile avec son spectacle phare. Quelques petites retouches pour coller à l’actu (le mariage gay en France par exemple) mais l’essentiel de la formule ne change pas.

    Ce condensé de gaudriole fonctionne toujours aussi bien (j’ai rarement vu un public aussi hilare) et les moments "chantés" rythment joliment la bête.

    Un moment pop d’où l’on ressort avec la banane !

    Répondre à ce message
  • Cendrillon, ce macho !

    Le 27 mars 2015 à 12:34 par mike_bel

    Quel bonheur cette revisite de conte ! Autant d’année à l’affiche, il n’y a pas de secret.

    On rit du début à la fin, un vrai condensé de bonne humeur, on en ressort avec la banane garantie !

    A voir ou revoir sans modération, pour preuve je l’ai vu trois fois depuis sa sortie et je ne me suis jamais emmerdé ;-)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

TTO - Théâtre de la Toison d’Or


Galerie de la Toison d’Or, 396
1050 Ixelles