Bruno Coppens est loverbooké

Saint-Josse-Ten-Noode | Théâtre | Théâtre Le Public

Dates
Du 7 novembre au 31 décembre 2017
Horaires
Tableau des horaires
Le Public
Rue Braemt, 64 70 1210 Saint-Josse-Ten-Noode
Contact
http://www.theatrelepublic.be
contact@theatrelepublic.be
0800 944 44

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-halfstar-off

Nombre de votes: 8

Bruno Coppens est loverbooké

Dans ce nouveau seul en scène, Bruno Coppens décide de léguer son corps… à la séance pour réenchanter le monde. Chambouleversé par cette planète en phase terre minable, bringuebalayé entre Forrest Trump et Daechetterie, Bruno vient au chevet d’un public à consoler sans modération pour lui donner l’élan viral : un autre monde est plausible !

Comme l’homme ne descend pas du sage, il remontera dans le temps pour trouver la faille, cet instant de l’Histoire où tout a foiré. Revisitant les vies de Jeanne Dark, du Navigateur Explorer Christophe Colomb, de l’homme de Cro-Mignon et d’autres héros d’hier, notre Sauveur 2.Zorro prendra le passé à bras le cœur afin de transformer l’échec en réussite : « S’échouer ? C’est chouette ! ». Parviendra-t-il à réécrire notre monde qui part à la dérêve ? Mettra-t-il le chaos K.O ? Le ciel se couvre, il pleut de la haine sur les réseaux, les trottoirs, les meetings… les raccourcis odieux, les formules à l’emporte-pièce et les phrases assassines font tapage. On ne s’entend plus penser. On reste incrédules… On en perd son latin ! Sans cynisme, Coppens revient nous faire du bien. Il nous fait un parapluie de son « Ludictionnaire » et parle un autre vocabulaire. Il nous invente d’autres langages qui, mine de rien, nous permettent d’en inventer d’autres, plus joyeux, plus amoureux, plus malins.

UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET D’EXQUIS MOTS. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE. Photo © Saskia Vanderstichele

Distribution

De Bruno Coppens
Mise en scène : Eric De Staercke.
Avec : Bruno Coppens

Laissez nous un avis !

6 Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Lundi 27 novembre 2017, par Didier Béclard

Bruno Coppens réenchante notre époque

Seul en scène, le maître des mots invente de nouveaux langages qui permettent enfin de se convaincre
qu’un « autre monde est plausible ».

Bruno Coppens arrive sur le plateau dans un fauteuil rouge en forme de main qui n’est pas sans rappeler le célèbre fauteuil de Gaston Lagaffe.
Une main baladeuse, une main gauche. Bruno Coppens est un gaucher contrarié pour qui « l’échec est une réussite qui s’ignore ».

Coincée « entre Forrest Trump et Daechetterie », l’époque est plutôt morose et de se demander où est le bonheur ? Alors Bruno Coppens remonte le fil du temps pour chercher où est la faille, quel échec nous a conduit, depuis Christophe Colomb et ses caravelles, aujourd’hui à une telle sinistrose.

En très grande forme, le « maître des mots » se démène, gesticule, virevolte,bondit durant une heure 30.T
outes les thématiques sont bonnes pour alimenter ce moulin à paroles : des bonobos qui peuvent faire l’amour jusqu’à septante fois par jour jusqu’à dieu qui est un peu comme un psy, en passant par son régisseur Freddy, les tests Rorsha ou l’affrontement entre des iPhone de générations différentes.

Ça fuse dans tous les sens, ça positivise à tout crin, tournant toute contrariété en opportunité et chaque échec en réussite. La chute est un peu tirée par les cheveux mais aussitôt rattrappée par un bonus, une sorte de rappel dans lequel l’humoriste donne la pleine mesure de son talent à jongler avec les mots, à mélanger les mots et à les pervertir.

« Bruno Coppens est loverbooké » mise en scène d’Eric De Staercke, jusqu’au 31 décembre au Théâtre Le

Public à Bruxxelles, 0800 944 44, www.theatrelepublic.be.

Théâtre Le Public


Rue Braemt, 64 70
1210 Saint-Josse-Ten-Noode