Bocal

Bruxelles | Théâtre | Les Riches-Claires

Dates
Du 6 au 22 novembre 2019
Horaires
Tableau des horaires
Les Riches-Claires
Rue des Riches Claires, 24 1000 Bruxelles
Contact
http://www.lesrichesclaires.be
accueil@lesrichesclaires.be
+32 2 548 25 80

Moyenne des spectateurs

starstarstar-halfstar-offstar-off

Nombre de votes: 2

Bocal

Un bocal sur une table.
Un poisson rouge dans le bocal.
Le poisson se prénomme Octave.
Octave observe.
Il observe Vinciane et Dimitri. La mère et le fils.
Vinciane a préparé le souper.
Dimitri mangera beaucoup. Elle ne touchera pas à son assiette.
Car ce que s’apprête à lui annoncer son fils dépasse l’entendement.
Peut-être qu’en danois, ça passera mieux...
Une comédie tragique, aquatique et musicale en 1 acte.

"Nous avons tous notre propre bocal.
Nous tournons en rond, cherchant une issue.
Mais où que nous soyons, nous nous retrouvons face à une vitre concave qui déforme l’image que nous voudrions avoir de nous et du monde."

► Du 6 au 22 novembre
Le mercredi 19h - Jeudi et vendredi à 20h30
Scènes d’envol les 6, 7 et 8.11 : 8€ en prévente

Distribution

Avec Quentin Chaveriat et Amandine Chevigny - de Guillaume Druez - Mise en scène : Carole Lambert et Emilie Parmentier - Regard scénographique : Marine Bernard - Régie et création lumière : Jonathan Slotboom - Visuel : Fx Willems. Avec le soutien de La Roseraie, du Collectif Hold Up et du Centre des Arts scéniques. Merci à La Soupape, la piscine d’Ixelles, les Bains de Bruxelles.

Laissez nous un avis !

1 Message

  • Bocal

    Le 12 novembre 2019 à 16:44 par LUspirou

    Pièce qui se rapproche du théâtre de l’absurde. Assez particulier. Bravo pour le play back de la callas. Attention ne vous mettez pas au premier rang, risque d’éclaboussure.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Jeudi 21 novembre 2019, par Catherine Sokolowski

Les poissons ont tout compris

Tout ce que l’on sait en entrant, c’est qu’un fils va faire une révélation à sa mère au cours d’un dîner. Bien sûr, ce n’est pas ici que vous découvrirez de quoi il en retourne. Toutefois nous pouvons donner quelques indices sur le genre de spectacle auquel vous serez confronté : absurde, mais pas tant que ça, drôle, atypique, et surtout, éclairé par une boule à facettes, un must. Sachez aussi que Dimitri et sa maman vous en feront voir de toutes les couleurs, tantôt ennemis, tantôt solidaires. Dans cette comédie douce-amère qui ne laisse pas indifférent, c’est cette relation mère-fils qui est analysée sous toutes les coutures. A découvrir.

Une soupe aux tomates et une quiche aux poireaux. C’est le repas préparé avec amour par Vinciane pour son fils. Le tout arrosé par une bouteille de vin rouge à l’étiquette ornée d’un hippocampe. Détail qui a son importance car Octave veille. Octave, c’est le poisson, il étudie les humains avec délectation, depuis son bocal.

Même si Vinciane le « voit toujours quand quelque chose ne va pas » (comme le public d’ailleurs), elle ne peut pour autant deviner ce qui ne va pas. Elle élève seule son fils depuis le départ de son père et se réjouissait de ce dîner de fête. Mais Dimitri n’est pas dans son assiette, sauf quand il engloutit goulûment sa soupe pour ne pas avoir à parler.

Si le spectacle semblait jusque là plutôt rationnel, il évolue. Une mère peut-elle tout accepter ? Que sait-elle de lui ? Comment la voit-il ? Pourra-t-elle oublier un jour ce mari qui ne l’aime plus ? A la fois drôle et triste, absurde et réaliste, on assiste à une confrontation entre ces deux êtres solitaires qui devraient être solidaires. Un spectacle original, écrit par Guillaume Druez, qui brille comme une boule à facettes mais qui ne va pas vraiment au fond des choses, laissant le spectateur quelque peu perplexe. Du rire et des larmes, mais surtout, les conclusions d’Octave. Et si les poissons savaient tout à force d’observer les humains ? Bon spectacle !

Les Riches-Claires


Rue des Riches Claires, 24
1000 Bruxelles