Bêtes de Foire - Petit Théâtre de Gestes

Marchin | Spectacle | Latitude 50 - Pôle arts du cirque et de la rue

Dates
Du 20 au 22 octobre 2017
Horaires
Tableau des horaires
Latitude 50 - Pôle arts du cirque et de la rue
Place de Grand-Marchin, 3 4570 Marchin
Contact
http://www.latitude50.be
info@latitude50.be
085 41 37 18

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Bêtes de Foire - Petit Théâtre de Gestes

Elle, elle déchire, rafistole, embobine et rembobine, détaille et scrute ; des personnages se forment et exécutent leur partition, leur machinerie lyrique.

Lui, l’autre, déguenillé, maîtrise l’art de la maladresse. Une tête de clown post-moderne au visage lassé. Des chapeaux qui s’empilent, s’accrochent, s’envolent, s’emboîtent. Dans ses mains s’anime un ballet effréné, à la fois poétique et mécanique.

Dans un petit chapiteau, ces deux-là nous accueillent dans leur univers : un gradin pentu qui accueille 130 personnes, une petite piste ronde cernée d’un atelier où s’entassent chapeaux, tissus, matières.

Entourés d’une clique de personnages fictifs -funambule, homme orchestre, acrobates…- ils s’acharnent à donner l’illusion d’un spectacle de cirque, tant dans son imaginaire que dans son émotion.

Un vrai cirque aux proportions réduites.

Distribution

En piste : Laurent Cabrol, Elsa De Witte et Sokha. Sculpture personnages : Steffe Bayer. Construction personnages : Ana Mano, Thierry Grand. Création musicale : Mathias Imbert, Natacha Muet, Piéro Pépin, Eric Walspeck. Création son : Francis Lopez. Création lumières : Hervé Dilé et Fabien Viviani. Gradins : Fred Sintomer. Route et montage chapiteau, décors : Nicolas Durand. Administration : Les Thérèses. Remerciements : Antonin Bernier, Laurent Bonnard, To Quintas, Nino-Amalia-Mélinée.

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Jeudi 26 octobre 2017, par Yuri Didion

Inventif et merveilleux

L’ambiance est étrange : un chapiteau plongé dans la pénombre, où deux personnages muets accueillent et placent le public sur une musique qui évoque les foires et les fanfares. L’ambiance se réchauffe quelque peu, et on découvre une relation de couple, avec ses tensions, ses autorisations, ses transgressions, dans une vie quotidienne. Mais la Compagnie Bêtes de Foire détourne le banal pour le tourner en spectacle.

C’est un véritable spectacle de cirque qui naît sous nos yeux dans ce chapiteau aux proportions réduites. Tout y est : on y retrouve la technique, l’adresse, l’incroyable et le comique. Les deux artistes, perdus au milieu d’un fouillis de vieilleries, enchaînent les numéros : jonglerie, dressage, équilibre, clowneries.

Sous la toile, tout n’est qu’inventivité : le parquet se transforme en piste aux étoiles par la magie d’un tapis mité, le bruit de la machine à coudre se mêle à la musique, mais sert également à communiquer sans parole.

C’est peut-être le seul point qui fait hésiter : le choix du silence et d’un rythme relativement lent. Certes, cela donne une certaine intensité à ce qui se joue sur scène, mais cela demande aussi une plus grande concentration de la part du public, et brise quelques peu le comique de certaines ruptures. . Mais cela reste très minime : la précision des artistes, la très belle maîtrise technique et le travail, tant des numéros que de leur enchaînement font que le spectacle passe comme une lettre à la poste.

Un spectacle poétique et burlesque, accueilli par un lieu qui vaut le détour : Latitude 50 est un espace principalement dédié aux arts du cirque, et est donc l’une des meilleurs occasions de voir des formes circassiennes en travail ou en représentation. De plus, l’accueil chaleureux et décontracté met le public à l’aise et fait du spectacle un réel moment de détente.

Latitude 50 - Pôle arts du cirque et de la rue


Place de Grand-Marchin, 3
4570 Marchin