Badgag Café

Schaerbeek | Théâtre | Magic Land Théâtre

Dates
Du 2 au 18 octobre 2015
Horaires
Tableau des horaires
Magic Land Théâtre
rue d'Hoogvorst, 14 1030 Schaerbeek
Contact
http://www.magicland-theatre.com
info@magicland-theatre.com
+32 2 245 50 64

Moyenne des spectateurs

starstarstarstarstar-half

Nombre de votes: 3

Badgag Café

Nous sommes à Bagdad, sous le règne de Soliman le Magnifique. Une tradition incontournable veut que chacun, lorsque qu’il rend visite à un parent ou à un ami offre une lampe merveilleuse… dans le secret espoir d’y découvrir le génie que l’une d’entre elles est sensée renfermer.
Malik, plus connu sous le sobriquet de « Voleur de Bagdad », est un véritable héros local dont la chanson résonne jusqu’au fond des souks. Lorsqu’il dérobe une lampe dans la boutique du père Fourraz pour l’offrir à une princesse captive, il est loin d’imaginer qu’elle renferme un génie qui s’est malencontreusement absenté pour une urgence.
Mais un génie privé de sa lampe est menacé de mort, et pour récupérer la lampe, le Voleur de Bagdad va devoir s’introduire dans le palais et affronter les armées invisibles d’Althazar, le grand vizir.
Tout n’est alors plus que combats, magie, lancements de sorts et malédictions diverses. Il s’agira même de remonter le temps, quitte à s’enliser dans un univers privé de repères, au péril de l’équilibre mental de nos héros comme de celui du public…

Distribution

Avec : Sara Amari, Christelle Delbrouck, Bruce Ellison, Juan Marquez Garcia, John-John Mossoux, David Notebaert et Xa ;Texte et Mise en scène de Patrick Chaboud ; Création lumière de François N ; Création sonore de Hughes Maréchal ; Décors et costumes d’Yves Goedseels , Isis Hauben, Aline Claus

Laissez nous un avis !

11 Messages

  • Badgag Café

    Le 15 décembre 2011 à 03:19 par loulou

    Un spectacle bien dans l’esprit du Magicland.
    Un chouette décor qui crée l’ambiance ;une atmosphère bonenfant ;des jeux de mots en veux-tu en voilà (on aime ou on n’aime pas !!) ;des comédiens plein d’entrain.
    On ne se prend pas la tête ;on oublie ,le temps d’une soirée,une actualité sinistre.
    Petit bémol:la 2ème partie m’a parue trop longue.

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 18 décembre 2011 à 02:12 par Yris

    Lorsqu’on entre dans le théâtre, nous sommes directement transportés dans l’univers de "Bagdad café" et cela met en haleine quand à ce qui nous attend pour la suite...
    Cependant, le spectacle devant commencer à 20h00, il ne démarre qu’à 20h30 !

    La première demi heure je suis transportée, une pièce amusante comme je les aiment...
    Je déchante vite, l’humour est facile, les personnages commencent à me sembler lourds et ça y est, je m’essoufle.
    La première partie dure environ 1h30, quand à la deuxième partie je ne saurai vous dire car je n’ai pas eu le courage de rester !

    Je pense que tout dépend ce que le spectateur recherche, s’il vient pour une pièce bonne enfant avec des jeux de mots faciles, que nous pourrions comparer à un téléfilm comique, il sera conquis.

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 19 décembre 2011 à 05:33 par alec

    La pièce est très légère (par son thème) et très lourde (par son style)... L’humour est bien gras... Heureusement que les acteurs sont épatants (vraiment !) et que la mise en scène, le décor et les magnifiques costumes ne peuvent que les propulser. J’ai pris un grand plaisir visuel devant le jeu des acteurs et cet univers magique.

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 28 juin 2012 à 02:18 par pit111

    Un spectacle parfait dans l’esprit du magic land. Un décor occupant tout le théâtre, des cascades, de la magie, des costumes, des chansons et des blagues potaches. Les acteurs sont comme à leur habitude excellent et montrent qu’ils s’amusent vraiment sur scène. La deuxième partie est vraiment un pur bonheur où cela part dans tous les sens à un rythme de fou et avec des situations plus rocambolesques les unes que les autres. Un pur bonheur

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 4 janvier 2013 à 02:42 par kirkavu

    Je revais d’aler au magic land je n’ai pa été décu, on avait réservé un peu de tard alors nous étions sur liste d’attente, dés lors on nous fait patienter, en attendant qu’une place se libere, les comédiens passent nous faire des blagues, nous donnent des fruits confis, sans meme savoir si on aura une place, on est déja bien, heureux d’etre la... et on a une place, au premier rang..

    le décor est magnifique, on en revient pas, pour la petite histoire le lendemain on allait voir Peter Pan une super production, et les décors paraissaient minables a coté de ceux d’Isis Hauben !
    Après il faut aimer l’humour Chabou, qui ose tout, qui se fait plaisir, et quand on aime ca, on passe vraiment une soirée entre magie et simplicité, le génie est passé...

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 8 octobre 2015 à 23:29 par Alexei

    Le magic land théâtre, un lieu qui mérite d’être vu rien que pour l’ambiance particulière qui y règne. Et déjà rien que pour ça, cela vaut le détour. Tout est fait pour vous immerger très rapidement dans ce milieu particulier.

    Pour ma part, je rejoindrai le fait qu’il faut être client de l’humour potache, voir un peu simplet et qui fait pas toujours mouche. Pour ma part, cela m’a fait sourire. Ce qui est déjà bien puisque le but de ce théâtre est de ce faire évader du quotidien et je dois dire que pour ma part, ils y arrivent très bien.

    Les acteurs sont tous très top même si j’ai préféré les rôles féminins. Pour ma part, ce lieu a le mérite d’exister parce qu’il propose autre chose qu’on ne trouve pas ailleurs. De la non-prise de tête, où le but est pas de réfléchir en se cassant la tête avec une pièce qui vous veut faire passer tout un message une philosophie etc.

    Merci Magic land pour ce spectacle et je souhaite à une prochaine.

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 9 octobre 2015 à 21:21 par Charlotte V.

    ça doit faire des sepctales (qui se prétendent ’avec humour’) que je souris enfin du début jusqu’à la fin !
    Plus de 2 heures, mes zygomatiques n’avaient plus l’habitude, j’en ai même oublié ma crème anti-rides avant d’aller dormir.

    Peut-être que c’est de l’humour ’potache’, mais avec un vocabulaire d’un certain niveau (autre chose que Mark Herman ou François Pirette), et le jeu des acteurs est ’strictement’ professionnel, mon coup de cœur va au ’Vizir’ et les autres rôles qu’il s’approprie’ jusqu’au bout des ongles.
    Par moment, j’avais l’impression d’être sur le tournage d’Astérix & Obélix ’mission Cléopâtre’, tant le rythme ne laisse aucune place au temps mort, à l’ennui, à l’endormissement.
    Le Magicland a l’Art de (dé)tourner en dérision des chansons que j’arrive à peine à supporter, que je les ai écoutées, p-t—n et les décors ’wouaw’.

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 10 octobre 2015 à 09:10 par juliette berkowicz

    un excellent spectacle (mais c’est habituel au magic land) - bien sûr il faut aimer les comédies loufoques et déjantées - on rit beaucoup - les références à l’actualité sont fréquentes et visent juste...les décors et costumes sont assez époustouflants pour un "petit" théâtre et j’ai vraiment beaucoup aimé les acteurs qui se donnent à fond - à ce propos le casting est vraiment très adéquat - chapeau - donc si vous vouez rire et passer une bonne soirée, allez-y...

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 17 octobre 2015 à 14:37 par lorant

    Une excellente soirée où le rire est omniprésent !De très bons comédiens avec de bonnes réparties,on voit qu’ils se connaissent très bien !
    Bravo pour les décors des 3 scènes ainsi que les costumes.
    Dès qu’on entre dans la salle....une atmosphère de magie vous envahi et ne vous lâche pas durant tout le spectacle.
    Très bonne participation du public.Toutes les générations y sont confondues,on s’amuse !!

    Répondre à ce message
  • Badgag Café

    Le 22 octobre 2015 à 15:12 par Dominska

    Tout ou presque est dit dans les commentaires précédents. Il y a plusieurs niveaux d’humour, du plus potache au jeu de mot subtil, toujours assumé et joué avec conviction. Le jeu est vivant, dynamique, et pourtant le spectacle présente certaines lenteurs et longueurs. Quelques scènes mériteraient d’être resserrées et le scénario, d’être affûté. C’est la patte de Patrick Chaboud et la signature des créations du Magic Land Théâtre. Mais que sont ces petits défauts face au magnifique spectacle qui nous est proposé, divertissant et joyeux à souhait ? Petits ou grands, simplets ou savants, tout le monde peut y trouver son bonheur.

    Des trois spectacles que j’ai pu découvrir au Magic Land Théâtre, Badgag Café est celui qui m’a le plus emporté dans son univers magique et humoristique. Tous les comédiens sont au top, rodés et efficaces. J’ai hâte de découvrir le prochain spectacle. Alors tout simplement, je conclurai par :

    Mille et un merci au Magic Land Théâtre !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Mardi 13 décembre 2011, par Céline Verlant

Quand la lampe merveilleuse est bien huilée, ça vole volle petrol !

Pour clore le chapitre qu’il avait consacré aux contes, le Magic Land Théâtre nous emmène au pays des mille et une nuits, dans un Bagdad revu et corrigé par la plume et l’imagination débordante de Patrick Chaboud.

Les magnifiques décors colorés d’Isis Hauben (réalisés en un temps record pour cause de western en cours) nous plongent immédiatement dans une ambiance typique et dépaysante. Accueillis à coups de fruits secs en veux-tu en voilà, et de cris orientaux tout droit sortis d’un dictionnaire intergalactique, la magique équipe de comédiens nous embarque dans une aventure pleine de rebondissements et de personnages pour le moins typés, tapés, toqués. Enrubannés, breloqués, voilés et dorés à souhait aussi.
Au départ d’une tradition, selon laquelle chacun doit offrir une lampe merveilleuse à l’ami à qui il rend visite (dans le secret espoir d’y découvrir l’hypothétique génie), une intrigue se tisse : lorsqu’Ali, alias « le Voleur de Bagdad », dérobe une lampe dans la boutique du père Fourraz, il ne se doute pas un instant qu’elle renfermait un génie… mais ce dernier s’est absenté pour une petite urgence. Or, un génie sans lampe, c’est un peu comme un dromadaire sans bosse : condamné à mourir !
Dans le dédale du palais, Juan Marquez Garcia est un formidable Soliman le Magnifique, qui se passionne plus pour son harem que pour les affaires de son royaume ou de sa favorite épouse qui n’a de favorite que le nom. Christelle Delbrouck est cette excellente « femme-de-la-haute » qui, pour ne pas tomber trop bas, multiplie les coups bas… manqués ! Tout cela pour le plus grand bonheur du grand Vizir Althazar (John-John Mossoux) qui a un œil sur le royaume…mais Ali, le voleur -et fils de la favorite !- a, lui, un œil sur une princesse blasée : ces deux-là (David Notebaert et Sara Amari) courent dans tous les sens et s’entremêlent les pinceaux dans les couloirs du temps, perturbés par les sorts abracadabrants, la magie fumeuse et les malédictions de bric et de broc du génie implorant (Bruce Elison). Et dans toute cette agitation aux allures de kermesse aux loukoums, Xa, en soldat malin qu’il croit être, fait ce qu’il peut pour garder le minaret au milieu du palais…
Envie de connaître le dénouement de ce conte aux pays des chameaux ? Chaussez vos babouches et rendez-vous dans le quartier des souks bruxellois !

Céline Verlant

Magic Land Théâtre


Rue d’Hoogvorst, 8-14
1030 Schaerbeek