Avalanche de Tuncer Cücenoglu

Théâtre | Théâtre Le Public

Dates
Du 2 au 27 mars 2010
Horaires
Tableau des horaires

Contact
http://www.theatrelepublic.be
contact@theatrelepublic.be
+32 80 09 44 44

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Avalanche de Tuncer Cücenoglu

Dans la crainte du danger naturel d’avalanche, un village cerné de montagnes vit neuf mois sur douze figé dans un silence de mort qu’une réglementation stricte impose aux habitants, afin de garantir la survie de toute la communauté. Une famille se retrouve confrontée à la situation la plus redoutée : la jeune femme est sur le point d’accoucher avant le terme calculé. Ses cris et ceux du nouveau-né risquent de provoquer la catastrophe…Dans ce village, tous les rituels ont été créés depuis des siècles pour que les habitants se taisent, pour qu’ils ne s’expriment jamais. Jusqu’à ce que l’un d’entre eux dise non. Non à l’avalanche, non aux traditions.Si « Avalanche » est un cri d’espoir, une métaphore poignante de la quête de la liberté et d’une vie meilleure, la pièce n’en reste pas moins une fiction où toute ressemblance avec des régimes totalitaires connus ou moins reconnus n’est sans doute pas toujours fortuite…
Avec Rolf Biesmans, Sarah Brahy, Julien De Broeyer, Donatienne Decoster, Alexis Garcia, Bernard Graczyk , Catherine Mestoussis, Henri Monin, Bernadette Riga, François Sikivie, Benjamin Vanesch, Micheline Zanatta Mise en scène Isabelle GyselinxAssistante mise en scène Tatjana Pessoa Scénographie et costumes Zouzou Leyens Directeur technique Marco ForcellaLumière Manu DeckCréation son Pierre Dodinval

Laissez nous un avis !

1 Message

  • Avalanche de Tuncer Cücenoglu

    Le 16 mars 2010 à 12:50 par pompidou

    Pour éviter d’être ensevelis sous une avalanche, des villageois ont instauré la loi du silence. Pendant neuf mois sur l’année, le moindre bruit est interdit. Des règles très strictes régentent tout, même le sexe et les naissances or voici qu’une naissance s’annonce...La mise en scène est géniale et recrée une atmosphère étouffante  : au début de la pièce, pendant près de vingt minutes, presque aucun mot n’est prononcé. Les acteurs sont sublimes. Jeudi, après 1h20 de spectacle, un acteur s’est effondré sur scène victime d’un malaise. Après quelques minutes où les acteurs s’étaient retirés en coulisses, une partie de la troupe est revenue sur scène et à la demande des spectateurs a raconté la fin de l’histoire. J’espère que vous verrez l’entièreté de la pièce car je vous recommande chaudement d’aller applaudir ce petit chef d’oeuvre de Tuncer Cüceno ?lu dont le "petit village"
    est une sorte d’état totalitaire (comme il en existe malheureusement trop de par le monde).

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre Le Public


Rue Braemt, 64 70
1210 Saint-Josse-Ten-Noode