Aeterna

Ixelles | Spectacle | Théâtre Marni

Dates
Du 4 au 8 décembre 2018
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre Marni
Rue de Vergnies, 25 1050 Ixelles
Contact
http://www.theatremarni.com
info@theatremarni.com
02-639.09.82

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-offstar-off

Nombre de votes: 1

Aeterna

Inspirés de leur pièce "Obsolescence" (2012), la Compagnie Opinion Public propose de revisiter ce thème avec leur nouvelle création "Aeterna".
Cette pièce poétique oppose la notion d’éternité à la nature obsolète de l homme.
Dans cette course contre la montre et bercée par la virtuosité des corps, cette création révélera un monde allégorique.

Distribution

Chorégraphie collective Opinion Public
Mise en scène Etienne Béchard
Avec Etienne Béchard, Johann Clapson, Sidonie Fossé, Elena Valls Garcia, Victor Launay
Lumières Denis Waldvogel

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Jeudi 6 décembre 2018, par Titiane Barthel

Lux Aeterna

La compagnie Opinion Public continue sa recherche autour du temps qu’elle avait entamée avec Obsolescence en 2012 avec un nouveau spectacle, Aeterna, présenté au théâtre Marni.

Dans une scénographie entièrement en carton, six danseur·euse·s, Etienne Béchard, Johann Clapson, Sidonie Fossé, Elena Valls Garcia et Victor Launay entament un lent apprivoisement parfois drôle, parfois inquiétant, parfois tendre d’une lumière toujours en voie de disparition. La totalité du spectacle est construite sur un ballet constant avec des ampoules suspendues au-dessus du plateau, en mouvement constant, à l’instar des danseur·euse·s. Le mouvement et les corps se transmettent, selon un principe chorégraphique ingénieux. La scénographie autour des danseur.euse.s permet de faire apparaître tour à tour des images puissantes et poétiques à partir de presque rien.

La mise en application est un peu plus hésitante, et l’exécution parfois maladroite. L’engagement des danseurs est certes total et accompli, mais le groupe est parfois déséquilibré entre la puissance d’Elena Valls Garcia et l’approche plus hésitante d’Étienne Béchard. Par conséquent, l’écoute du groupe en souffre, alors que l’impulsion première était riche et touchante.

Le spectacle aurait également gagné à bénéficier d’un œil extérieur, Étienne Béchard ayant assuré une partition de danseur et la place de metteur en scène. Certaines idées très belles demeurent ainsi inabouties, alors que l’on aurait souhaité les voir se développer et donner au spectacle une véritable dramaturgie qui vient parfois à manquer.

En somme, un beau spectacle pour une première découverte de la danse contemporaine, mais qui aurait gagné à s’affirmer et à se développer davantage.

Théâtre Marni


Rue de Vergnies, 25
1050 Ixelles