Phia Ménard/Compagnie Non Nova - Contes Immoraux – Partie 1 : Maison Mère

Schaerbeek | Spectacle | Kunstenfestivaldesarts

Dates
Du 7 au 8 septembre 2020
Horaires
Tableau des horaires
Maison des Arts
Chaussée de Haecht, 147 1030 Schaerbeek
Contact
http://www.kfda.be
+32 2 210 87 37

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Phia Ménard/Compagnie Non Nova - Contes Immoraux – Partie 1 : Maison Mère

À première vue, la performance-installation de l’artiste française Phia Ménard développe une métaphore scénique directe de l’effondrement des fondations de notre civilisation occidentale. Durant plus d’une heure, et de manière totalement solitaire, elle construit un objet presque grandeur nature, qui finira par être identifié comme un temple antique. Dans Contes Immoraux – Partie 1 : Maison Mère, Ménard donne corps à une version de science-fiction de la déesse Athéna. Ses tentatives résolues d’édifier un nouveau Parthénon ne peuvent être contrecarrées que par un déluge dans cette performance hautement physique et sans paroles. À l’aide de papier collant et de poteaux, l’héroïque bâtisseuse assemble minutieusement un tas de carton, stabilise la structure branlante et la façonne à la scie à chaîne jusqu’à ce qu’un point de repère européen émerge. Mais dès que le temple est terminé, un nuage de mauvais augure se dessine à l’horizon, nous laissant avec des images de création et de destruction, une métaphore de la reconstruction sans fin de l’Europe. Contes Immoraux – Partie 1 : Maison Mère est une image forte et poétique avec laquelle Ménard évoque la crise financière grecque et les changements tumultueux qui se sont produits dans toute l’Europe. Tout en montrant la rapidité avec laquelle quelque chose peut s’effondrer, elle ouvre une vision d’une société en ruine. La réponse de l’Europe à la crise financière de 2018 a été d’imposer davantage d’austérité et d’inégalités. Trouverons-nous ensemble d’autres réponses à cette nouvelle crise ?

Distribution

Creation and direction : Phia Ménard and Jean-Luc Beaujault, Scenography : Phia Ménard, Interpretation : Phia Ménard, Sound composition : Ivan Roussel, Sound (alternately) : Ivan Roussel and Mateo Provost, Stage manager (alternately) : Jean-Luc Beaujault, Pierre Blanchet, Rodolphe Thibaud, Angela Kornie and David Leblanc, Costumes and props : Fabrice Ilia Leroy, Photography : Jean-Luc Beaujault

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Kunstenfestivaldesarts


Quai du Commerce, 18
1000 Bruxelles