Musée haut, musée bas

Molenbeek-Saint-Jean | Théâtre | Festival Bruxellons !

Dates
Du 25 juillet au 7 août 2022
Horaires
Tableau des horaires
Festival Bruxellons!
Château du Karreveld - Avenue Jean de la Hoese 1080 Molenbeek-Saint-Jean
Contact
http://www.bruxellons.be
+32 2 762 95 02

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Musée haut, musée bas

Dans cette histoire de musée, l’auteur ne veux ni donner de leçons, ni faire de commentaires, seulement explorer ce lieu où se rencontrent les muses, où se mêlent l’art et la vie, les mortels et les immortels, dans un ballet émouvant et absurde. Il a voulu que le public traverse le spectacle comme il visite un musée, sautant de la Peinture Hollandaise aux Dadaïstes, des Antiquités grecques aux Impressionnistes…c’est à dire en traitant chaque scène dans un style de théâtre aussi différent que l’est celui des salles de musée.

Le Musée est-il chaud, est-il froid ? Est-il haut, est-il bas ? Y a-t-il des veaux, y a-t-il des rats ?
Et que viennent y faire tous ces gens ? Visiter, mais visiter qui ? Quoi ? Chercher quelqu’un ? Se sécher, se montrer, s’aimer, chuchoter, s’extasier, roupiller, copier ? Le musée, espace de liberté ou prison pour dingues ? que trouve-t-on dans les musées ? Le passé, le présent, ma tante, des oeuvres, des chefs-d’oeuvres, des voleurs, des saintes Vierges, Mickey, Gorgio de Chirico, la lumière, l’ombre, l’obscurité ou personne ?
Et l’art dans tout ça ?
Jean-Michel Ribes

Un spectacle qui nous renvoie à nos propres contradictions et idées reçues, maniant l’humour, la dérision et un zest d’auto-dérision nécessaire aujourd’hui.
Une comédie au pas de charge, désinvolte et dévastatrice, terriblement exacte, drôle, affreusement drôle.

Distribution

COMÉDIE DE JEAN-MICHEL RIBES
Mise en scène : Sandra Raco.
Avec : Catherine Claeys, Séverine De Witte, Sarah Woestyn, Arnaud Van Parys, Maroine Amimi et Marc De Roy.

Laissez nous un avis !

1 Message

  • Musée haut, musée bas

    Le 23 juillet à 08:34 par Audry

    Cette comédie s’inscrit dans un rythme endiablé. Si la pièce se compose d’un nombre incroyable de tableaux successifs, nous sommes loin d’une simple juxtaposition de saynètes. Sandra Raco a réussi, en maintenant le tempo, en limitant le nombre d’acteurs, en multipliant les entrées et les sorties à donner une nouvelle vie à cette œuvre. Une pièce dont le livret dans sa forme brute pourrait pourtant paraître comme relativement complexe...
    — 
    Une critique complète de cette pièce est présente ici :
    https://littletower.fr/musee-haut-musee-bas-ribes-raco-quand-le-musee-devient-comedie/

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Festival Bruxellons !


Avenue Jean de la Hoese
1080 Molenbeek-Saint-Jean