Mardi 22 décembre 2009, par Xavier Campion

"Mensuel", ça va vous changer de la télé

Après le succès de son "Hebdo du lundi", la compagnie liégeoise Pi 3,14 propose cette fois un rendez-vous mensuel avec l’actualité. Un JT en plus humain et en plus drôle...

"Mensuel" ne peut pas (et ne veut pas) être envisagé comme une pièce traditionnelle. Quelque part entre de l’impro à retardement et du théâtre de l’instant, c’est un tour de force qui se déploie sous les yeux du public : un spectacle complet réécrit-forcément- dans l’urgence chaque mois pour faire corps avec l’actualité brûlante. C’est audacieux ; ça pourrait être mauvais. C’est brillant.

Après un décollage en douceur, la salle se prend en pleine face et pendant une heure trente la revue du mois écoulé à la sauce Pi 3,14. Le spectacle est articulé en rubriques, à la manière d’un véritable magazine d’information. Les quatre comédiens-musiciens-chanteurs hyperactifs s’affairent autour d’un gigantesque sac à malices, un grand panneau blanc percés de multiples portes et fenêtres invisibles qui sert à la fois de décor et d’écran de projection.

Le scénario étant tributaire des évènements du monde, on pardonne volontiers les -rares- faiblesses, d’autant plus que les traits et bonnes trouvailles font souvent mouche (la séquence en duplex avec Michel Daerden valait à elle seule le déplacement). Si on rit, on grince aussi des dents, car le regard porté sur notre chère Belgique et ses maladies chroniques n’est pas tendre, bien que pertinent. A croire que l’humour noir et l’autodérision sont des réflexes de survie typiquement belges...

Bref, "Mensuel" est un rendez-vous addictif et jouissif, où le familier des retrouvailles se mêle à l’expectative joyeuse de nouvelles surprises. Eteignez la télé, on vous promet que ça en vaut la peine...