Les Franglaises

Ottignies-Louvain-la-Neuve | Théâtre | Atelier Théâtre Jean Vilar

Dates
Du 26 au 29 septembre 2018
Horaires
Tableau des horaires
Aula Magna
Place Raymond Lemaire 1, 1348 Ottignies-Louvain-la-Neuve
Contact
http://www.atjv.be
info@atjv.be
0800-25.325

Moyenne des spectateurs

starstarstarstarstar-off

Nombre de votes: 1

Les Franglaises

A voir en famille !

Après avoir triomphé en France et remporté le Molière du meilleur spectacle musical en 2015, le « feel good spectacle » à l’énergie bouillonnante débarque à Louvain-la-Neuve.

Comme tout le monde, il vous arrive de fredonner un tube en anglais sans en comprendre toutes les paroles ? Les Franglaises vous offrent leurs lumières !
Détournant le jeu du « test aveugle » ou blind-test, la joyeuse troupe de 12 artistes vous convie à une comédie musicale à la bonne humeur contagieuse mêlant théâtre, musique live et chorégraphies décalées.
Dans une traduction française littérale à la « google-trad », ils mettent en scène – et malmènent joyeusement – les plus grands succès du répertoire anglo-saxon. Dans ce show déjanté, vous croiserez peut-être Michel Fils-de-Jacques, Les Gens du Village, les Petits Pois aux Yeux Noirs ou encore les Filles épicées…

Les Franglaises, c’est un art du pastiche, un sens du burlesque, une ode à la pop, et surtout une performance drôle et interactive pour ne plus jamais se retrouver « lost in translation ».

Distribution

Mise en scène Quentin Bouissou-Avec Saliha Bala, Quentin Bouissou (en alternance), Benjamin Carboni (en alternance), Yoni Dahan, Fabien Derrien, William Garreau, Stéphane Grioche, Marsu Lacroix, Philippe Lenoble (en alternance), Pv Nova (en alternance), Roxane Terramorsi, Daphnée Papineau, Romain Piquet, Laurent Taieb-Costumes Anna Rizza-Lumières Romain Mazaleyras-Son Jean-Luc Sitruk-Vidéo Alan Delmas

Blue Line Production, en collaboration avec Ubu pour la Belgique.

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Jeudi 27 septembre 2018, par Dominique-Hélène Lemaire

Genre GOOGLE déjanté

Un monde qui grince, un monde qui pleure et qui rit. Spectacle de déraison et de dérision, iconoclaste et subversif, artistique en diable, le diable aux corps. Radiguet se retourne dans sa tombe ! Pourtant on est loin du Bal du comte d’Orgel !

Le spectacle est sur scène avec les cocardiers moqueurs et dans le public prêt au carnage : image de notre K.O. contemporain désordonné, mais en toute musicalité car les orchestrations et les voix sont magnifiques, même quand elles grincent à dessein, même quand elles se bloquent dans les impasses de la souricière ou qu’elles trébuchent, soudain rendues au néant, because... The show must go on !

"Parlez-vous franglais ?" de M. Etiemble date de 1964... "Astérix chez les Bretons" fut publié à 900 000 exemplaires en août 1966, voici aujourd’hui "Les Franglaises". On n’a pas fini de fêter le cinquantenaire des trente glorieuses ! Ils sont à Louvain-La-Neuve pour un 27 septembre en folie. L’occasion est trop belle pour stigmatiser la vacuité immense des plus beaux tubes planétaires qui ont fait les riches heures de la pop Music depuis plus d’un demi siècle !
On remonte les Golden sixties, on va jusqu’à l’Hotel California en passant par New York, New York et on vous livre le mode d’emploi. Emballé, c’est pesé. Avec son pesant d’anachronismes, autre ressort comique éprouvé par le temps, ses mimes et ses tribulations clownesques. Mais surtout, vivent les éclats de rires générés par la traduction littérale de Sky my husband, Ciel mon mari ! Et vas-y donc, c’est pas ta soeur, que ça rigole ! Comme avec les traductions made in GOOGLE ! Et la morale de l’histoire, c’est qu’on aime encore plus le multilinguisme ! Vive Babel et les bonnes gens qui sont dedans !

Projos sur la vie d’artiste : on galère mais on s’amuse et le maître de cérémonies a bien du mal à gérer l’équipage toujours à deux doigts de la mutinerie ! Il a sous la main des Spicegirls impertinentes et une brochette de crooners complètement sauvages pire que des wild cats. Seul son amour pour Philip le tient debout dans un spectacle où tout s’écroule y compris le décor, où tout explose, y compris le public, lui c’est de rire. Habillage : Claire Djemah, géniale !

Running time : "Depuis 2011, ils sillonnent les scènes françaises...". Le spectacle est porté par des comédiens amateurs finalement devenu professionnels grâce à ce spectacle ultra vivant et créatif. "Nous avions commencé à jouer dans la rue, pour atterrir à Bobino en passant par l’Olympia et bien d’autres salles." Et ils ont ramassé le Molière du Musical en 2015. Entendez : théâtre de comédie musicale !

Courez-y ! Ready, Steady, Run ! "NO ! I regret nothing !" Edith Piaf.

Dominique-Hélène Lemaire

Atelier Théâtre Jean Vilar