La Lessive du Mensonge

Ixelles | Théâtre | Théâtre de La Flûte Enchantée

Dates
Du 23 octobre au 8 novembre 2015
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre de La Flûte Enchantée
rue du Printemps, 18 1050 Ixelles
Contact
http://www.lafluteenchantee.be
la.flute.enchantee@skynet.be
+32 474 28 82 69

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-halfstar-off

Nombre de votes: 12

La Lessive du Mensonge

Chantal Lechevin, célèbre concertiste a disparu.
Simple fugue ou meurtre ?
Le commissaire mène l’enquête et accuse le compagnon de la victime supposée,un psychiatre reconnu.
Très vite il apparaît que le flic connaissait la concertiste plus qu’il ne veut bien l’avouer.
Complot où se mêlent jalousie et désir de vengeance.
Si Chantal est morte, qui l’a assassinée ???

Distribution

De Marc Helsmoortel, mise en Scène de Jean-Luc Duray, avec Déborah de Laeken, Robert Dubois et Jean-Luc Duray.

Laissez nous un avis !

27 Messages

  • La Lessive du Mensonge

    Le 24 octobre 2015 à 22:09 par marille

    Une petite pièce pas désagréable, mais pas époustouflante, pour ma part.
    Les acteurs sont chouettes, surtout le médecin qui est franchement drôle et bien habité.
    Le sénario aurait pu pousser plus dans une ambiance ambigue, et glauque.Très rapidement, on a compris. Et tout le passage de la rencontre au café entre la musicienne et le détective est long, et pas super palpitant.
    On sent qu’il y a une tentative de critique sociale à ce moment là, mais qui m’a semblé peu crédible.Pour ma part, je trouvais que les manquements de ce passage venaient du texte, mais mon ami venu avec trouvait que c’était surtout dû au jeu d’acteur. Tout cela est toujours bien subjectif, n’est ce pas.
    Par contre, j’adore ce théatre, qui est vraiment adorable et tenu par des gens très chaleureux :)

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 25 octobre 2015 à 14:11 par cleandre

    Les comédiens nous emmènent dans une enquête policière et les feedbacks sont l’occasion de nous faire part de l’histoire de ces personnages, du moment de leur rencontre et des sentiments qui les habitent. Tout se met en place peu à peu. Mes amis et moi-même avons apprécié le spectacle

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 25 octobre 2015 à 19:20 par Charlotte V.

    ... avis en demi-teinte :
    comédiens, mise en scène irréprochables. La comédienne a une de ces voix, just wouaw !
    texte, s’il est bien écrit, il manque de relief, de cinglant, et trop souvent les répliques ou les silences ne sont jamais ’out of the box’, dommage. Le thème est ’explosif’, et bcp de gens ignorent que l’ordre des médecins est, dans notre pays, bien au-dessus de la justice. L’auteur a pris à mon goût bcp trop de retenue sur ce qu’il ’dénonce’, retenue d’avocat ° ?°
    Petit bémol : davantage de musique..

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 26 octobre 2015 à 00:06 par Alexei

    Je rejoins majoritairement les avis précédents. En effet, ma compagne avec qui j’étais avait appréciée mais pour ma part, je regrette aussi le texte. J’ai été déçu par la fin où cela s’arrête d’un coup, cela donne l’idée d’un texte inachevée.

    J’aime beaucoup l’idée de vouloir dénoncer la médecine qui est actuellement tout puissant. Sans oublier le marché pharmaceutique (pour rappel : la grippe H1N1 qui était une grosse plaisanterie). Mais cela n’allait pas bien loin.

    Les acteurs top comme d’habitude mais je mettrais une mise en garde. Ne vous enfermez pas dans vos rôles. En effet, Monsieur Robert Dubois joue souvent le policier, Monsieur Jean-Luc Duray joue souvent les personnages sans scrupules. Vous le faites bien mais je pense que pour des acteurs, il est agréable de diversifier et de jouer tout type de rôle non ?

    J’ai apprécié la très véridique mention comme quoi en Italie tout va lentement.

    Personnellement, je ne recommanderai pas cette pièce parce que pour moi le texte ne semble pas finalisé. Mais heureusement vous vous rattraperez prochainement avec l’excellent "Nom de Dieu" que je recommande chaudement !!!

    Répondre à ce message
    • La Lessive du Mensonge

      Le 1er novembre 2015 à 13:44 par Dubois Robert

      Je voulais juste signaler qu’en 35 ans je n’ai joué que 3 fois des policiers et que dans 2 des pièces (celle-ci et une autre du même auteur, il y a 4 mois) je n’ai pas choisi de jouer des policiers, on m’a proposé les rôles. D’une part, je ne demanderais pas mieux de jouer d’autres rôles, mais il est parfois préférable de jouer des rôles similaires (même si des policiers peuvent être très différents d’une pièce à l’autre) que de ne pas jouer du tout. D’autre part, que penser alors de Louis De Funès (très souvent des petits hystériques), de John Wayne (des cow boys) et d’autres qui ont joué plus souvent qu’à leur tour le même genre de rôle.

      Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 26 octobre 2015 à 00:14 par afrg

    Pièce plaisante, mais pas transcendante. J’ai un sentiment d’inachevé, de fin un peu abrupte. Les comédiens sont, comme d’habitude, très bons et le théatre de la Flûte enchantée est toujours aussi sympathique.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 26 octobre 2015 à 13:05 par mimipat

    Bon sujet qui aurait pu être beaucoup plus poussé dans l’intrigue. Le scénario est trop court et ne donne pas à cette pièce le rythme et le souffle d’une enquête policière. Dommage… mais …
    Les acteurs sont comme d’habitude à la hauteur, leur jeu est parfait comme ce médecin qui, pour ma part, est très expressif et fait passer beaucoup d’émotion par son attitude et ses gestes.
    Je félicite les acteurs qui ont ce plaisir de nous faire partager ces moments.
    Et je leur dit « A bientôt ».

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 30 octobre 2015 à 22:21 par CORL

    Comme signalé par les commentaires précédents, le texte manque de relief, d’engagement...
    Dommage, car le thème ’abordé’ est tellement d’actualité pour ceux qui suivent notre appareil judiciaire.
    Serait bien que l’auteur lise nos avis...
    Impatiente de découvrir ’Bonté divine’... à La Flûte Enchantée qui tjrs nous enchante ^.^

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 2 novembre 2015 à 20:57 par blabla

    Ce n’est pas la première fois que Marc HelsMoortel écrit une pièce jouée au Théâtre de la Flûte enchantée... Le soir où nous sommes allés, mon mari et moi, il était même présent dans la salle. Si le moment était plaisant, les acteurs performants, le thème intéressant -la tout puissance de l’industrie pharmaceutique-, la fin de la pièce m’a un peu laissée ... sur ma faim ! Mais si vous n’y allez pas principalement pour la pièce, allez-y pour soutenir ce petit théâtre sympathique. Le contact et les rencontres y sont toujours chaleureux... Il n’en faut pas plus pour passer une bonne soirée.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 5 novembre 2015 à 23:43 par sebellin

    Très bon jeux d’ acteur. J’ai été intriguée par le déroulement des points de vue des personnges. C’etait parfois très drôle, parfois plus profond.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 6 novembre 2015 à 22:06 par jeanne7

    Encore un délicieux moment, intimiste et de qualité, passé au Théâtre de la Flûte Enchantée. Distribution impeccable, jeu talentueux, ambiance simple mais efficace, accueil chaleureux, passion indéfectible et ô combien joliment partagée pour un théâtre vivant et empathique.
    Bravo ! Et à très vite pour de nouvelles soirées de plaisir et de découverte.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 8 novembre 2015 à 08:26 par joelleva

    J’ai passé comme souvent dans ce petit théâtre une bonne soirée ,l’acceuil y est toujours aussi sympa. Si la pièce m’a amusé (j’adore les histoires policières )et l’interprétation comme d’habitude excellente, j’ai moins aimé cette pièce que celles que j’avais vues précédemment.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 8 novembre 2015 à 18:40 par michapajocel

    La dernière de cette pièce était excellente. Le jeu des comédiens est irréprochable et la mise en scène sans failles. La simplicité de l’éclairage met en valeurs les dialogues tantôt drôles, tantôt cocasses, toujours efficaces. Un très bon moment de divertissement qui permet de réfléchir sur des problèmes de société dont on ne parle pas assez souvent.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 9 novembre 2015 à 14:53 par Ferre

    Difficile d’être original quand tout a déjà été dit ... Excellent moment. Mise en scène sobre mais efficace. Excellents comédiens. Suspens, c’est vrai, peut-être un peu court mais qui n’ignore qu’écrire n’est vraiment point facile ...
    Heureux d’avoir découvert ce lieu où je retournerai avec grand plaisir !

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 9 novembre 2015 à 17:13 par lorant

    Pièce courte ,donc,tout s’enchaîne rapidement.Très bons jeux de répliques entre les comédiens.Les comédiens s’ identifient parfaitement à leur personnage.Le visage du psy dépeint bien un "assassin",le commissaire,le questionnement et l’interrogateur intéressé.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 16 décembre 2015 à 03:35 par zoepeanu

    Ce fut assez étrange pour moi.
    En effet, pour avoir déjà vu des pièces de Marc Helsmoortel qui m’avaient bien plu, ici je fus assez déçue.
    Il en va de même pour les acteurs acteurs. Robert Dubois dont j’aime beaucoup la façon de jouer, dans cette pièce ne m’a absolument pas convaincue. Par contre Jean-Luc Duray dont j’ai parfois plus de mal avec le jeu, était pour ma part, ici excellent.
    Si en général j’aime beaucoup dans les livres et également au théâtre d’avoir le présent est en parallèle un flash back, dans ce cas, je suis désolée de dire que je me serai passé volontiers de l’histoire entre le commissaire et la violoncelliste.

    Ce n’est donc pas une pièce que je recommanderai et même si ce fut sans plus, je suis sortie du théâtre sans regret.

    Répondre à ce message
  • La Lessive du Mensonge

    Le 27 mars 2016 à 12:35 par belgian

    Un commissaire , un psychiatre et une violoncelliste compagne de ce dernier qui a disparue. Reste à trouvé l’assassin.
    Deux périodes sont représentées dans la pièce. L’enquête actuelle ainsi que l’histoire passée montrant les rapports de la musicienne avec les 2 autres personnages.
    Certains passages "plats" qui n’apportaient rien sont à déplorer. Par contre quand cela devient intéressant, c’est la fin brutale de la pièce.
    Le thème non sans intérêts, amène à bien des réflexions. En effet, les lobbys pharmaceutiques, ce que gagne les médecins à promouvoir certains médicaments et à quel prix pour les patients. L’auteur à préféré développer le côté enquête mais qui au final ne l’est pas vraiment non plus. Trop de temps passé sur la vie antérieure de la personne disparue. Il fallait en effet amener à nous montrer que le commissaire était un suspect possible mais ce fut fait de façon trop lassante à mon goût.

    Ce fut donc une pièce en demi teinte mais le principal me concernant et de passer moment agréable, de ne pas regretter ma soirée et ce fut le cas.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre de La Flûte Enchantée


Rue du Printemps, 18
1050 Ixelles